Foot - Qualif. Mondial - Coupe du monde (qualifications) : la menace du Kosovo contre l'Espagne

L'Equipe.fr
·1 min de lecture

Le Kosovo a menacé de ne pas jouer son match contre l'Espagne le 31 mars prochain, comptant pour les qualifications au Mondial 2022, si son hymne n'était pas joué et son drapeau non déployé. L'Espagne ne reconnaît pas le Kosovo comme État indépendant. La Fédération nationale du Kosovo a menacé de se retirer de son prochain match de qualification pour la Coupe du monde en Espagne, le 31 mars prochain, si elle n'est pas autorisée à afficher son drapeau ou à jouer son hymne national avant le coup d'envoi. L'Espagne est l'un des cinq pays de l'Union européenne à ne pas reconnaître officiellement le Kosovo comme État indépendant, avec la Slovaquie, la Grèce, Chypre et la Roumanie. « Sinon, le match n'aura pas lieu » Marca a affirmé que la position de l'État espagnol sur le Kosovo signifiait que les drapeaux des deux pays ne pouvaient pas être affichés ensemble avant le match, qui se déroulera à Séville, et que la musique jouée ne serait pas présentée comme l'hymne national du Kosovo. Dans son communiqué, le Kosovo a insisté pour que son hymne soit joué et que son drapeau puisse être déployé, déclarant « sinon, que le match n'aura pas lieu ». La ministre espagnole des Affaires étrangères, Arancha Gonzalez Laya, avait reconnu lors du tirage au sort des qualifications de la Coupe du monde, en décembre, que son pays ne reconnaissait pas le Kosovo en tant qu'État, ajoutant que le gouvernement travaillerait aux côtés de la FIFA avant le match.