Foot - Qualifs CM 2022 - Erling Haaland tient la Norvège contre les Pays-Bas en qualifications pour la Coupe du monde 2022

·3 min de lecture
Foot - Qualifs CM 2022 - Erling Haaland tient la Norvège contre les Pays-Bas en qualifications pour la Coupe du monde 2022
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Bien que largement dominée par les Pays-Bas, la Norvège a partagé les points grâce à son buteur vedette, Erling Haaland, qui a aussi touché le poteau (1-1). La lutte pour la qualification reste incertaine. La Norvège a eu beau évoquer un boycott de la Coupe du monde au Qatar, elle joue pleinement le jeu des qualifications. Emmenés par un Erling Haaland des grands soirs, les Scandinaves ont partagé les points avec une équipe des Pays-Bas revitalisée par le retour de son patron en défense, Virgil van Dijk, plus de dix mois après sa dernière apparition et sa rupture des ligaments, et la nouvelle ère entamée par le retour sur le banc de Louis Van Gaal. lire aussi Les Pays-Bas frustrés par la Norvège Dans une soirée largement dominée par les Néerlandais, l'attaquant du Borussia Dortmund a été fidèle à sa réputation et à son style, étonnant mix de force et de finesse. Il a ouvert le score sur un contre où il résistait au tacle de Van Dijk pour trouver le petit filet opposé (1-0, 20e) et a eu la victoire au bout du pied, sur une action identique qui finissait sa course sur le poteau (64e). À tout juste 21 ans, il en est à 8 buts en 13 sélections et continue d'affoler les compteurs sur ses temps de passage. Après avoir raté de peu le ticket pour l'Euro 2020 (battu en barrage par la Serbie, 1-2 a.p.), il incarne avec son compère Odegaard les espoirs des Nordistes de disputer un tournoi majeur, 21 ans après leur dernière participation (Euro 2000). Les Pays-Bas ont manqué de réalisme Son réalisme aura suffi à faire jeu égal avec une équipe batave séduisante, notamment en première période. Articulés en 4-3-3, les partenaires de Depay ont alors récité une leçon de jeu en mouvement, avec un excellent Wijnaldum, loin de ses prestations neutres du PSG, mais ils ont étalé bien trop de lacunes dans le dernier geste pour en tirer le bénéfice. Leur égalisation, méritée, arrive à l'issue d'un centre du néo-Parisien repris par Klaassen (36e, 1-1). Elle dissimule toutefois toutes leurs actions stériles, à l'image d'un Depay peu efficace dans le sens du jeu, et les occasions manquées par Gakpo, aussi volontaire que maladroit (9e, 21e, 45e+1, 88e), ou Berghuis, totalement maîtrisé par le néo-Rennais Meling et sorti à la pause. lire aussi Van Dijk : « On ne devrait pas dépendre des autres » Les Norvégiens se sont appuyés sur un jeu direct et ont laissé passer l'orage avant de profiter de la baisse physique de leur adversaire en seconde période, à commencer par un Wijnaldum vidé. Dumfries a bien cru arracher la victoire dans le temps additionnel mais Hansen sauvait sur sa ligne (90e+5). Pour son troisième passage sur le banc des Oranje, Van Gaal n'a toujours pas connu des débuts victorieux mais avec ce point pris à Oslo, son équipe reste en course pour la qualification. Le suspense reste d'ailleurs entier dans ce groupe G où quatre équipes se tiennent en un point (Turquie 8 points, Pays-Bas, Monténégro et Norvège 7 points). lire aussi Les qualifications pour la Coupe du monde 2022 zone Europe (groupe G)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles