Foot - Qualifs CM 2022 - ESP - Luis Enrique après la défaite de l'Espagne en Suède : « Nous sommes sur un fil »

·2 min de lecture
Foot - Qualifs CM 2022 - ESP - Luis Enrique après la défaite de l'Espagne en Suède : « Nous sommes sur un fil »
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Après la défaite de l'Espagne en Suède (1-2), Luis Enrique s'est inquiété du retard pris sur la première place du groupe de qualifications au Mondial 2022. Luis Enrique, sélectionneur de l'Espagne, après la défaite en Suède ce jeudi (1-2) dans le cadre des qualifications pour le Mondial 2022 au Qatar : « Dans l'attitude, il n'y a pas de reproche. Nous avons laissé notre adversaire courir et générer trop de transitions. Ils adorent jouer en transition et nous sommes l'équipe idéale pour ça. Prendre un but rapidement après le nôtre nous a perturbés. « Il y a eu des erreurs individuelles mais je continuerai de leur dire d'aller toujours de l'avant » On ne méritait pas de perdre, mais le résultat est là. Il y a eu des erreurs individuelles mais je continuerai de leur dire d'aller toujours de l'avant. En ce sens, je ne suis pas inquiet. Ce n'était pas un mauvais match mais nous avons perdu d'innombrables duels, non seulement défensivement mais aussi au milieu de terrain. Nous sommes sur un fil. Nous allons faire en sorte de gagner tous les matches et nous verrons si cela suffira. » Luis Enrique : « C'est difficile d'être optimiste » voir aussi Les buts de Suède-Espagne Sergio Busquets, capitaine de l'Espagne : « C'est dommage. On était venu pour gagner. C'est quand on était au mieux qu'on prend le deuxième but. Notre classement se complique beaucoup, on ne dépend plus de nous-mêmes. Il faut continuer, il reste encore beaucoup de matches. Même si on ne se trouve pas dans la meilleure des situations en ce moment, le chemin est encore long. » Jordi Alba, défenseur de l'Espagne : « On ne méritait pas de perdre. Notre première période a été très bonne, c'est vraiment dommage qu'ils égalisent immédiatement. Ils ont joué les contres tout le match et ils l'ont très bien fait. Maintenant, on n'a plus de marge d'erreur. Kulusevski et Isak ont fait un immense match. Il faut qu'on améliore certaines choses, que l'on gagne ou que l'on perde. Il reste encore des matches difficiles et il faut se préparer pour les gagner. » lire aussi L'Espagne dans le rouge en qualifications pour la Coupe du monde 2022

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles