Foot - La règle des cinq changements maintenue jusqu'à la Coupe du monde 2022

·1 min de lecture

Adopté en mai 2020 et lié à l'impact du Covid-19, l'amendement aux lois du jeu qui permet cinq remplacements au lieu de trois s'appliquera jusqu'au 31 décembre 2022 : l'International football association board (IFAB) l'a décidé ce vendredi. Les cinq changements, une mesure temporaire partie pour durer : ce vendredi, après une réunion de son conseil d'administration par vidéoconférence, l'International football association board (IFAB), le garant des lois du jeu, a annoncé que les entraîneurs pourront continuer à effectuer cinq remplacements par match jusqu'à fin 2022, y compris lors du Mondial au Qatar.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Liée à « l'impact du Covid-19 », cette mesure, qui est un amendement à la loi 3 du football, prévoyant d'ordinaire un maximum de trois remplacements par match, avait été décidée en mai 2020 et devait courir jusqu'à fin 2021 pour les compétitions de clubs et jusqu'au 31 juillet 2022 pour les rencontres internationales. Les organisateurs des compétitions pourront désormais utiliser cette règle jusqu'au 31 décembre 2022. lire aussi Ligue 1 : les cinq changements, une petite révolution pour les entraîneurs

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles