Foot - Real-Bayern - «Scandale», «vol», «farce», la presse européenne fustige l'arbitrage de Real Madrid-Bayern Munich

L'Equipe.fr
L'arbitrage de Viktor Kassai, qui a dirigé la rencontre entre le Real Madrid et le Bayern Munich (4-2, a.p.), a été mis en cause dans de nombreux médias européens.

L'arbitrage de Viktor Kassai, qui a dirigé la rencontre entre le Real Madrid et le Bayern Munich (4-2, a.p.), a été mis en cause dans de nombreux médias européens.Si le quotidien sportif AS fait sa une sur Cristiano Ronaldo qui a passé la barre des 100 buts en Ligue des Champions en donnant la victoire aux siens face au Bayern Munich (4-2, a.p.), l'homme du match est sans aucun doute l'arbitre de la rencontre, Viktor Kassai, pour la presse espagnole. «Cristiano Ronaldo a signé un "hat trick" mais la "star" des Merengue a été Viktor Kassai» selon Sport, qui titre sur le «Hold-up historique».Sur internet, le quotidien catalan donne «la liste des erreurs de Kassai» : «L'arbitre hongrois a massacré les Allemands et a clairement aidé le Real Madrid avec ses décisions. Il a accordé deux buts hors-jeu de Cristiano Ronaldo, n'a pas mis de rouge à Casemiro et s'est montré injuste envers Arturo Vidal.»«Un arbitrage controversé»Même son de cloche au Mondo Deportivo (également catalan) qui parle de «Scandale à Bernabeu» et évoque le «hat trick polémique» de CR7. As reconnaît également l' «arbitrage controversé» avec l' «expulsion injuste de Vidal, le hors-jeu sur 2-2» mais émet également des doutes sur le penalty «discutable» converti par Lewandowski.La presse espagnole relate par ailleurs que la police a dû intervenir après la rencontre pour calmer les Bavarois Arturo Vidal, Robert Lewandowski et Thiago Alcantara, entrés dans le vestiaire de l'arbitre pour exprimer leur mécontentement.La presse allemande relaye largement ce mercredi la frustration et la déception des joueurs et des dirigeants du Bayern Munich. «Les Bavarois se sentent floués par l'arbitre, expique Bild qui parle aussi d'un «quart de finale amer». Le journal met en avant trois «mauvaises décisions des arbitres : deux hors-jeu de Cristiano Ronaldo et le deuxième carton jaune pour Vidal qui amène à son expulsion.»«Le Bayern s'est senti volé»Die Welt parle de «vol» et estime que l'équipe allemande a été «défavorisée». «Le Bayern se trouve dans une situation inhabituelle, souligne le quotidien. Normalement, c'est lui qui est favorisé par les arbitres». De Welt ne manque pas de rappeler que les Bavarois avaient bénéficié d'un penalty généreux à l'aller (manqué par Vidal). Pour Kicker, l'arbitrage a montré «un mauvais visage» mardi soir au Bernabeu. «Le match de Kassai a été miné par les mauvaises décisions provocant la frustration du Bayern», peut-on lire sur le site internet du bi-hebdomadaire.Le Süddeutsche Zeitung évoque quant à lui les «paroles pleines de ressentiment des joueurs en zone mixte» et «la colère de Carlo Ancelotti en conférence de presse». «Le Bayern s'est senti volé et injustement exclu de la compétition. À cause d'un homme nommé Viktor Kassai et de son équipe d'arbitres.»«L'arbitre a éliminé le Bayern d'Ancelotti»En Italie, le Corriere dello Sport frappe fort et parle de «Scandale». «A Madrid, l'arbitre a éliminé le Bayern d'Ancelotti», le technicien italien, peut-on lire sur la Une. Un édito titrée «La farce de Madrid», sur la première page, vient appuyer la prise de position du quotidien sportif romain qui juge par ailleurs «grotesque» l'expulsion de Vidal.La Gazzetta dello Sport a préféré rendre hommage à Cristiano Ronaldo, hauteur d'un triplé, sur sa Une. Toutefois, elle n'a pas oublié de faire référence aux erreurs de M. Kassai.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages