Foot - Revue de presse - Revue de presse : les médias espagnols ne décolèrent pas après la victoire des Bleus en Ligue des nations

·2 min de lecture

Au lendemain de la victoire de la France face à l'Espagne en finale de la Ligue des nations dimanche (2-1), la presse espagnole ne décolère pas Le but de Kylian Mbappé signant la victoire de la France sur l'Espagne (2-1), dimanche soir en finale de la Ligue des nations, et qui a soulevé d'abord l'incrédulité et les débats sur la règle du hors-jeu côté français, a provoqué la colère de la presse espagnole. Sur sa Une de lundi, photo de l'action en plan large à l'appui, Marca accuse : « Ils détruisent le football » et déplore « une interprétation incompréhensible par le VAR d'une nouvelle règle ridicule sur le hors-jeu (qui) a ruiné les espoirs de l'Espagne ». lire aussi Pourquoi l'arbitre a validé le but de Mbappé contre l'Espagne « Même les arbitres ne sont pas d'accord ! » Dès dimanche soir, le site du quotidien parlait d'un « scandale d'arbitrage sans précédent à l'ère du VAR ». Et l'accusation ne se limitait pas à cette action décisive : « Tout le stade a vu que Koundé a repoussé le centre d'Oyarzabal avec son bras. Et la rediffusion montrait clairement que le ballon touchait le coude, séparé du corps ».

Reprenant son sang-froid, Marca soupirait alors : « Heureusement que c'est arrivé en Ligue des nations et pas en Coupe du monde ou à l'Euro... » Mais le site espagnol ne se contente pas de se morfondre. Il salue le duo magique des Bleus Benzema-Mbappé et se veut optimiste : « L'Espagne n'a pas remporté le titre, mais a gagné quelque chose de plus grand : la reconnaissance du monde et le droit de se sentir à nouveau parmi les meilleurs. Elle a été meilleure dans presque tous les aspects du jeu tout au long des 90 minutes. Avec Ansu (Fati, blessé), notre chance en demi-finales de l'Euro et dans cette finale aurait été bien différente. Alors qu'il récupère... Rendez-vous au Qatar ». lire aussi Les notes d'Espagne-France : Benzema et Pogba magistraux Pour sa Une, Sport a choisi l'image de Luis Enrique consolant le jeune Gavi et un seul mot pour résumer la situation : « Injustice ». « Une grande sélection espagnole tombe face à la France de façon scandaleuse », constate le quotidien.

Autre humeur pour AS qui préfère un autre couple en Une - Mbappé salué par Luis Enrique, et ce message d'espoir : « Sans titre, mais avec un avenir ». Dimanche soir, quelques minutes après le match, AS titrait « À quelques centimètres de la gloire » mettant en avant la réaction de l'attaquant espagnol Mikel Oyarzabal. Avant de revenir au but de Mbappé : « Tous ceux d'entre nous qui jouent au football savent qu'il s'agit d'un hors-jeu. Celui qui a mis en place cette règle n'a pas joué au football ».

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles