Foot - Super Ligue - La banque d'affaires JP Morgan fait son mea culpa pour la Super Ligue

·1 min de lecture

Dans un communiqué, la banque d'affaires américaine JP Morgan, qui devait financer le projet de Super Ligue européenne, a fait son mea culpa vendredi. Dans un communiqué, le porte-parole de la banque d'affaires américaine JP Morgan, qui devait financer le projet de Super Ligue européenne de football à hauteur de 4 à 6 milliards d'euros, a fait son mea culpa vendredi : « Nous avons clairement mal évalué comment cet accord serait perçu par l'ensemble de la communauté du football et comment il pourrait l'affecter à l'avenir. Nous en tirerons des leçons ».

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles