Foot - Super Ligue européenne : l'UEFA dénonce un « projet cynique »

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Alors que douze grands clubs européens envisagent la création d'une Super Ligue concurrente de la Ligue des champions, l'UEFA a condamné ce projet dans d'un communiqué. Après l'annonce d'une création imminente d'une Super Ligue concurrente de la Ligue des champions, l'UEFA n'a pas tardé à réagir, dans un communiqué publié ce dimanche après-midi, en associant à sa réaction la FA (fédération anglaise), la RFEF (fédération espagnole), la FIGC (fédération italienne), la Premier League, La Liga, la Lega Serie A. « Si cela devait se produire, écrit l'instance européenne, nous souhaitons réaffirmer que nous, mais aussi la FIFA et toutes nos associations membres, resterons unis dans nos efforts pour stopper ce projet cynique, fondé sur l'intérêt personnel de quelques clubs à un moment où la société a plus que jamais besoin de solidarité. » Le communiqué de l'UEFA « Les clubs concernés seront interdits de participation à toute autre compétition au niveau national, européen ou mondial, et leurs joueurs pourraient se voir refuser la possibilité de représenter leur équipe nationale. » Par ailleurs, l'UEFA répète qu'elle n'en restera pas là si le projet venait à prendre forme. « Nous envisagerons toutes les mesures à notre disposition, à tous les niveaux, tant judiciaires que sportifs, afin d'empêcher que cela ne se produise. Le football est basé sur des compétitions ouvertes et le mérite sportif ; il ne peut en être autrement. » Et d'ajouter, sous la forme de menace : « Les clubs concernés seront interdits de participation à toute autre compétition au niveau national, européen ou mondial, et leurs joueurs pourraient se voir refuser la possibilité de représenter leur équipe nationale. »

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Les clubs français et allemands remerciés Enfin, l'instance européenne a eu un mot pour « les clubs des autres pays », à commencer par les écuries françaises et allemandes, afin de les « remercier » de « s'engager dans cette voie ». « Nous appelons tous les amoureux du foot, supporters et politiques, à se joindre à nous pour lutter contre un tel projet. Cet intérêt personnel persistant de quelques-uns dure depuis trop longtemps. Trop, c'est trop. » lire aussi Un joueur peut-il vraiment être privé de Coupe du monde ?