Foot - Super Ligue - L'UEFA va discuter « d'éventuelles conséquences » pour les 12 clubs fondateurs de la Super Ligue

L'Equipe.fr
·1 min de lecture

Karl-Erik Nilsson, un des vice-présidents de l'UEFA, a déclaré mercredi que l'instance européenne allait discuter, ce vendredi, « d'éventuelles conséquences additionnelles » pour les 12 clubs fondateurs de la Super Ligue. Le premier vice-président de l'UEFA, Karl-Erik Nilsson, n'a pas ménagé les 12 clubs fondateurs de la Super Ligue. « Il y a déjà eu des conséquences d'une certaine manière, puisqu'ils doivent vivre avec leur honte », a-t-il asséné mercredi. Le Suédois a ensuite précisé que les dirigeants de l'UEFA allaient « discuter d'éventuelles conséquences additionnelles » lors d'une réunion ce vendredi. « Mais il y aura de toute façon des conséquences, sur les questions de confiance, notamment, et sur leur crédibilité à l'avenir », a-t-il ajouté. lire aussi Toutes les infos sur la Super Ligue Ces propos contrastent avec ceux d'Aleksander Ceferin, le président de l'UEFA. Plus tôt ce mercredi, le Slovène avait publié un communiqué pour apaiser les tensions : « L'important maintenant est d'aller de l'avant, de rebâtir l'unité dont ce sport jouissait auparavant et d'avancer ensemble. »