Foot - Surinam - Ronnie Brunswijk, vice-président du Surinam, suspendu par la Concacaf après avoir disputé un match à 60 ans

·1 min de lecture

Le vice-président du Surinam, Ronnie Brunswijk, avait disputé à 60 ans le huitième de finale aller de la Ligue de la Concacaf avec l'Inter Moengotapoe dont il est propriétaire. Il a été suspendu pour trois ans en raison de violation des règles d'intégrité. La Concacaf a pris très au sérieux la vidéo qui a circulé sur les réseaux sociaux, mercredi, montrant le vice-président du Surinam, Ronnie Brunswijk (60 ans), disputer un match avec le club de l'Inter Moengotapoe dont il est propriétaire contre le CD Olimpia (Honduras). Soupçonné de corruption, le dirigeant a été suspendu par la confédération. Dans une autre vidéo diffusée après le match, Brunswijk semblait même distribuer des billets dans le vestiaire des joueurs honduriens. lire aussi Ronnie Brunswijk, vice-président du Surinam, titulaire à 60 ans lors d'un match de la ligue de la Concacaf La confédération américaine indique avoir « enquêté de manière approfondie sur les circonstances entourant les problèmes d'intégrité » soulevés par cette séquence et déterminé que de « graves violations des règles d'intégrité » ont eu lieu lors de ce match. En conséquence, les deux clubs ont été disqualifiés de la compétition avec effet immédiat et Ronnie Brunswijk a été suspendu pour trois ans de toute participation aux compétitions organisées par la Concacaf.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles