Le foot a-t-il changé en France depuis 2018 ?

SO FOOT
So Foot

Forcément, la seconde fois marque moins les mémoires. La France de 1998 n'avait pour flatter son ego qu'un Euro remporté par les Bleus de Michel Hidalgo. L'Hexagone n'affichait aucun des signes extérieurs d'un pays de foot, ou du moins le ballon rond n'occupait clairement pas une place essentielle dans les préoccupations de nos concitoyens. Le Lens de Tony Vairelles venait de remporter le championnat et évoluer à Auxerre n'empêchait pas d'être capé. Il y eut un avant et un après. La Coupe du monde ne fut pas seulement la victoire d'une équipe black-blanc-beur emmenée par un entraîneur modeste, héros issu de la classe ouvrière de province... Ce fut le triomphe – Antonio Gramsci parlerait d'hégémonie culturelle – du foot qui, désormais, pouvait tranquillement étendre son empire et son emprise sur la République et la Patrie. L'EDF, en soi, changea aussi de dimension, tant sur le terrain économique que du poids de son enjeu politique, comme ont pu le…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com


Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi