Foot - Top 50 U20 - Top 50 U20 : pourquoi Aouchiche, Saliba, Williams, Reinier, Lee ou encore Kubo n'y sont pas

L'Equipe.fr
·5 min de lecture

La sélection pour notre Top 50 a été difficile. Certains jeunes très connus comme Aouchiche, Saliba, Kouassi, Reinier, Kubo, Lee, Katterbach ou Williams n'y ont pas leur place, pour différentes raisons que nous détaillons. Les stars déchues Le Brésil fournit constamment des jeunes de talent. Présents dans notre Top, Kaio Jorge, Gabriel Veron, Gabriel Martinelli et Rodrygo auraient pu être accompagnés par Talles Magno (2002, Vasco), Yan Couto (2002, Gérone) ou Reinier (2002, Dortmund). Le premier joue beaucoup en club mais il manque d'efficacité alors qu'il est milieu offensif. Le second, latéral droit acheté il y a un an par Manchester City à Coritiba, ne perce pas à Gérone où il est prêté. Enfin, Reinier semble crouler sous le poids de son transfert au Real Madrid contre 30M€. L'ancien milieu offensif de Flamengo ne joue quasiment pas au Borussia Dortmund, où il a été cédé jusqu'en 2022. International gallois, le latéral droit Neco Williams (2001, Liverpool) est barré par l'inépuisable Trent Alexander-Arnold. N'entrant pas dans les plans de Pep Guardiola, le défenseur central espagnol Eric Garcia (2001, Manchester City) rêve de revenir dans son club formateur du Barça. Acheté 21M€ à l'Atalanta, le milieu ivoirien Amad Diallo (2002, Manchester United) n'a jamais été titularisé chez les pros et a encore tout à prouver. Du côté allemand, Karim Adeyemi (2002, Salzbourg) et Noah Katterbach (2001, Cologne) sont dans le creux. L'attaquant coince en D1 autrichienne (deux buts seulement depuis le mois de juin). Le latéral gauche manque de continuité cette saison alors qu'il a été élu meilleur U19 du pays cet été. Deux joueurs asiatiques évoluent en Liga mais doivent encore progresser : Lee Kang-in (2001, Valence) et Takefusa Kubo (2001, Getafe). L'attaquant international coréen joue de plus en plus dans son club formateur mais il est irrégulier. Appartenant au Real Madrid, l'ailier international japonais a été bon lors de son prêt à Majorque (quatre buts, cinq passes décisives en 35 matches de Liga en 2019-2020). Mais il a disparu à Villarreal (deux titularisations) et vient de partir à Getafe, où il semble se relancer. Les (nombreux) Français à surveiller Depuis plusieurs années, le PSG n'arrive pas à retenir ses espoirs. L'été dernier, Adil Aouchiche (2002, Saint-Etienne) et Tanguy Kouassi (2002, Bayern Munich) ont quitté le club. Titulaire chez les Verts, le milieu de terrain joue mais n'affiche pas un niveau très intéressant. Auteur de 13 matches avec les pros en fin de saison dernière, Tanguy Kouassi (2002, Bayern) ne joue pas du tout en Bavière. William Saliba (2001, Nice) reste sur une année 2020 décevante en raison de plusieurs blessures et d'un transfert raté à Arsenal. Toutefois, l'ancien défenseur de Saint-Etienne renaît chez les Aiglons dont il a stabilisé la défense depuis son arrivée il y a quelques semaines. Son équipier Kephren Thuram (2001, Nice) joue beaucoup mais pas à bon niveau. Kouadio Koné (2001, Toulouse) et Bafodé Diakité (2001, Toulouse) espèrent faire remonter leur club en L1. Intéressant la saison dernière parmi l'élite, le milieu a déjà été acheté 9M€ par Mönchengladbach. Le défenseur central est indispensable aux Violets depuis l'été 2019 et possède déjà une grosse expérience. Adrien Truffert (2001, Rennes), Lucas Gourna-Douath (2003, Saint-Etienne) et Joris Chotard (2001, Montpellier) bénéficient d'un temps de jeu important depuis plusieurs mois et sont à surveiller. Isaac Lihadji (2002, Lille) fait tout juste partie de la rotation chez les Dogues. Hannibal Mejbri (2003, Manchester United) n'a jamais débuté avec les pros. Ils y étaient presque Très intéressant depuis un an grâce à ses prêts à Leganés (D2 espagnole) et surtout Eibar, l'Espagnol Bryan Gil (2001, Séville FC) est déjà international Espoirs. Lancé par le club andalou avec les pros dès le début de l'année 2019, il lui manque un peu d'efficacité offensive pour faire partie de nos 50 meilleurs. La MLS et le foot aux Etats-Unis progressent bien depuis plusieurs années. Dans l'ombre de Reyna et Musah, présents dans notre classement, il y a George Bello (2002, Atlanta United) et Gianluca Busio (2002, Kansas City). Le premier est un latéral gauche qui se projette très bien et qui vient de fêter sa première sélection chez les A. Le second est un milieu polyvalent, titulaire depuis déjà deux ans dans son club. Nouveaux terrains de chasse de nombreux clubs français, les championnats scandinaves font éclore de nombreuses pépites. L'ailier norvégien Osame Sarhaoui (2001, Valerenga) a impressionné en 2020 (cinq buts, sept passes décisives en 28 matches de Championnat). Le Danois Mohammed Daramy (2002, FC Copenhague) engrange du temps de jeu et a notamment été titularisé contre Manchester United en quarts de Ligue Europa (0-1, a.p.) Mario Vuskovic (2001, Hajduk Split) est titulaire depuis six mois dans son club. Le Torino a tenté de recruter le défenseur central cet hiver, sans succès. Déjà international A, appartenant au City Group, le Bulgare Filip Krastev (2001, Troyes) est prometteur. Le milieu axial a été auteur d'une belle année 2020 au Slavia Sofia. Les autres Sinaly Diomandé (Lyon), Tiago Tomas (Sporting CP), Joshua Zirkzee (Parme), Bryan Reynolds (AS Rome), El Bilal Touré (Reims), Nathan Collins (Stoke), Eddie Salcedo (Hellas), Ivan Ilic (Hellas), Yusuf Demir (Austria Vienne), Flavius Daniliuc (Nice), Marco Kana (Anderlecht), Juan Gutierrez (Almeria), Liam Delap (Manchester City), Joshua Zirkzee (Parme), Pietro Pellegri (Monaco), Troy Parrott (Ipswich Town), David Nemeth (Sturm Graz), Tom Krauss (Nuremberg), Strahinja Pavlovic (Cercle Bruges), Abdoul Tapsoba (Standard Liège), Efrain Alvarez (Los Angeles Galaxy), Victor Mollejo (Majorque), Julian Von Moos (FC Bâle), Oliver Batista Meier (Heerenveen), Luka Romero (Majorque), Sebastiano Esposito (SPAL), Naci Ünüvar (Ajax Amsterdam), Brian Brobbey (Ajax Amsterdam), Benjamin Nygren (Heerenveen), Joao Pedro (Watford)...