Foot - Transferts - L'ex-agent de Victor Osimhen (LOSC) accuse : « On a mis des bêtises dans sa tête »

·2 min de lecture

Dans une interview accordée à « France Football », Jean-Gérard Benoit Czajka, agent historique d'Osimhen, explique les coulisses de sa mise à l'écart lors du transfert de l'attaquant du LOSC vers Naples. Le départ de Victor Osimhen de Lille vers Naples, qui n'est toujours pas officiel, a pris beaucoup de temps. Surtout en raison d'un lourd différend entre ses ex-agents et son nouveau représentant, William d'Avila. Les deux parties ont dû reprendre l'intégralité des négociations. Dans une interview accordée au site de France Football mardi, Jean-Gérard Benoit Czajka, agent historique d'Osimhen, a expliqué les coulisses de sa mise à l'écart que la presse met sur le compte de bonus négociés à titre personnel : « Ce sont des bêtises qu'on a mis dans la tête du joueur. On a des écrits de Naples, il y a une commission garantie que nous avons reçue par mail de M. Giuntoli (le directeur sportif du Napoli) de 5 M€ pour le travail effectué, ce qui constitue environ 8 % du total du contrat brut négocié. On est loin des bonus personnels négociés comme l'a déclaré Victor dans la presse ! » Jean-Gérard Benoit Czajka, ancien agent d'Osimhen « Pour tout vous dire, Victor ne voulait pas aller en Italie. Il m'avait dit que les problèmes de racisme lui faisaient peur et qu'il ne le sentait pas. Il m'a même déclaré au mois de mars-avril : "Je ne souhaite pas aller jouer en Italie même si c'est pour la Juventus à 10 M€ nets par an" » Et d'ajouter : « Pour tout vous dire, Victor ne voulait pas aller en Italie. Depuis le départ, il est bloqué sur l'idée d'évoluer en Serie A. Il m'avait dit que les problèmes de racisme lui faisaient peur et qu'il ne le sentait pas. Il m'a même déclaré au mois de mars-avril : "Je ne souhaite pas aller jouer en Italie même si c'est pour la Juventus à 10 M€ nets par an". »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles