Foot - Transferts - La LFP et le PSG répondent sèchement à Javier Tebas, le président de la Ligue espagnole

·1 min de lecture

La LFP, via un communiqué, et le PSG, à travers une lettre, ont répondu sèchement à Javier Tebas, le président de la Ligue espagnole qui avait taclé le club parisien. Il y a environ une semaine, Javier Tebas, président de la Ligue espagnole, avait attaqué, via son compte Twitter, le PSG en dénonçant « les États-clubs, dangereux pour l'écosystème du football » qui menacent, selon lui, de détruire le football européen. Il avait également pointé du doigt la masse salariale du club de la capitale depuis l'arrivée de Lionel Messi et de Sergio Ramos. Le PSG et la LFP n'ont visiblement pas apprécié puisqu'ils ont décidé de répondre, plutôt sèchement, à ces propos. Le Paris-SG « Il est intéressant de noter que la Ligue française n'a pas, comme votre Ligue, attendu ces dernières années pour prendre des mesures et mettre en place une réglementation financière forte » Le PSG a d'abord tenu à mettre les choses au clair sur la gestion de ses finances. « Année après année, il ne vous aura pas échappé que nous respectons les règlements de l'UEFA et de la France, y compris ceux de la DNCG. Il est intéressant de noter que la Ligue française n'a pas, comme votre Ligue, attendu ces dernières années pour prendre des mesures et mettre en place une réglementation financière forte », peut-on ainsi lire dans une lettre du club.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Le club de la capitale en a aussi profité pour prendre la défense des deux anciennes stars de la Liga : Lionel Messi et Sergio Ramos. « Vous attaquez aussi directement et irrespectueusement les joueurs, simplement parce qu'ils ont décidé de quitter votre Ligue alors que dans le même temps, vous profitez pleinement de la présence de ces meilleurs joueurs du monde pour promouvoir votre Ligue jusqu'à très récemment. Vos remarquables commentaires sur l'âge de ces joueurs non seulement insultent leurs rôles passés et actuels, mais aussi les millions de fans à travers le monde qui les idolâtrent. »La LFP a été agacée À travers son communiqué, la Ligue de Football Professionnel, elle aussi, a répondu durement au président espagnol. « Les propos du président de la Ligue espagnole de football ne sont pas dignes de l'institution qu'il représente et que la Ligue de Football Professionnel a toujours respectée. La Ligue de Football Professionnel demande donc à M. Javier Tebas de surveiller ses déclarations outrancières. La Ligue de Football Professionnel et la Liga ne partagent visiblement pas la même approche de ce que devraient être les relations inter ligues. La Ligue de Football Professionnel ne souhaite pas être la « muleta » agitée par M.Tebas afin de masquer les problèmes internes traversés actuellement par le football professionnel espagnol. » La LFP a également tenu à répondre aux accusations de laxisme sur le contrôle de la masse salariale des clubs de Ligue 1 et du PSG. « La LFP tient par contre à rappeler que les largesses financières dont ont pu bénéficier les clubs espagnols durant de très nombreuses saisons et qui sont à l'origine des problèmes actuels, ne sont ni de sa responsabilité, ni de celle du Paris Saint-Germain. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles