Foot - Transferts - OL - Gallardo fait savoir à l'OL qu'il ne se libérera pas avant décembre

·2 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L'entraîneur de River Plate Marcelo Gallardo, flatté de l'intérêt rhodanien, a fait passer le message cette semaine qu'il ne pourrait pas rejoindre l'Europe avant la fin de l'année civile. Il était l'un des quatre noms dressés dans la short-list de l'Olympique Lyonnais pour prendre la suite de Rudi Garcia (en fin de contrat le 30 juin), en compagnie de Roberto De Zerbi (Sassuolo), Christophe Galtier (Lille) et Patrick Vieira (libre). Mais comme expliqué dans nos colonnes le 9 mai, le dossier de Marcelo Gallardo n'était pas le plus simple : outre ses émoluments assez considérables et un staff fourni, le technicien de 45 ans est encore sous contrat avec River Plate jusqu'à la fin du mois de décembre, et sa venue à Lyon dès cet été imposerait qu'il puisse se libérer de ses six derniers mois. Après sept ans à la tête du mythique club de Buenos Aires, avec qui il a remporté deux fois la Copa Libertadores (2015, 2018), la tâche s'annonçait complexe. L'ex-Monégasque est une légende vivante à River, et même s'il n'a pas accepté les propositions de prolongation de son président Rodolfo D'Onofrio, l'entraîneur se voit mal lâcher son équipe en cours de route. C'est ce qu'il a fait comprendre cette semaine à l'OL, par l'intermédiaire de Marcelo Djian, l'ancien défenseur lyonnais et ex-recruteur en Amérique du Sud, qui a pris la température auprès de lui. lire aussi L'OL avec Denayer mais sans Kadewere à Nîmes Gallardo, néanmoins flatté de l'intérêt lyonnais et séduit par le potentiel du club, pourrait donc prendre date pour plus tard. En attendant, l'OL devrait faire entrer un nouveau technicien dans sa short-list, alors qu'aucun contact avec les éventuelles pistes évoquées ne sera pris avant la fin du Championnat, ainsi que l'a souhaité le président Jean-Michel Aulas. Cela pourrait à terme refermer la piste De Zerbi, très courtisé et qui fait actuellement l'objet d'un forcing concret de la part du Chakhtior Donetsk. lire aussi Garcia (OL) : « Garder la tête haute »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles