Foot - Transferts - Transferts : Admar Lopes (Bordeaux) temporise pour Vitinho

·1 min de lecture

Le directeur technique des Girondins Admar Lopes a indiqué ce jeudi que son club avait besoin d'une vente pour recruter Vitinho, l'attaquant de l'Athletico Paranaense. En marge de la présentation à la presse de Fransergio et d'Alberth Elis, le directeur technique des Girondins Admar Lopes s'est exprimé sur le dossier Vitinho. Alors que le frère et agent de l'attaquant de l'Athletico Paranaense avait confié dans nos colonnes que le joueur de 22 ans était attendu à Bordeaux entre mercredi et jeudi, le dirigeant a préféré temporiser. « C'est en attente, on a besoin de vendre avant d'acheter », a-t-il souligné en référence aux contraintes imposées par la DNCG. « Non, ce n'est pas sûr », a-t-il ajouté lorsqu'il lui a été demandé si le Brésilien serait à coup sûr un joueur des Girondins. Normalement, Adli sera là contre Nice Côté départ(s), les discussions se poursuivent avec l'AC Milan concernant un éventuel transfert de Yacine Adli, mais à entendre Lopes, la situation du milieu de terrain ne devrait pas se décanter avant le déplacement programmé à Nice, ce samedi. « Normalement, il sera disponible. Je ne veux pas parler de son possible départ avant ce match, ça n'a pas de sens ». Après avoir indiqué qu'il avait « confiance en l'effectif en place », Lopes a précisé qu'en cas d'opportunité, un buteur pourrait aussi être recruté avant la fin du marché. Au-delà de certaines ventes (Adli, Kalu, Maja, Hwang ?), il compte sur les possibles départs de Jules Koundé, Aurélien Tchouaméni ou encore Gaétan Laborde - sur lesquels les Girondins conservent un intéressement de 20 % sur la plus-value - pour disposer d'une marge de manoeuvre plus importante sur le marché. lire aussi Petkovic et Otavio attendent « une confirmation » des Girondins à Nice

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles