Foot - Transferts - Transferts : Baptiste Reynet aura de la concurrence à Toulouse

L'Equipe.fr
L’Equipe

Jugé trop irrégulier par ses dirigeants, le gardien de but Baptiste Reynet va voir arriver un concurrent à son poste. Toulouse cherche aussi à se renforcer avec l'arrivée d'un milieu défensif. Durant sa conférence de presse, quelques heures après le limogeage d'Antoine Kombouaré, Olivier Sadran avait annoncé des ajustements dans un effectif, plongé dans une profonde crise de résultats (20e, 12 points, 11 défaites de rang toutes compétitions confondues). Le président du TFC avait indiqué vouloir entre « 0 et 3 recrues » cet hiver. Après l'arrivée du défenseur norvégien Ruben Gabrielsen fin décembre, Sadran est décidé à muscler son arrière garde. Et a donc choisi de recruter un numéro 6 capable de concurrencer la paire Sangaré-Vainqueur mais aussi, plus surprenant, un gardien. Les carences persistantes de Toulouse, dernier de L1 et menacé de relégation Recruté à l'été 2018, le gardien Baptiste Reynet affiche un niveau trop irrégulier aux yeux de ses dirigeants. Une décision surprenante compte tenu du statut de nouveau capitaine de l'ancien Dijonnais. Un gardien d'expérience en bout de banc (comme le Lyonnais Ciprian Tatarusanu) est visé. La presse anglaise faisait état samedi de l'intérêt de Toulouse pour le portier d'Aston Villa Lovre Kalinic (29 ans). L'international croate, arrivé de la Gantoise en janvier 2019, est bien ciblé par le TFC. Deux gardiens sont dans la top list toulousaine. Le Croate est le numéro 1. Olivier Sadran confiait à ses proches ce dimanche sa confiance quant à la finalisation du dossier dès aujourd'hui, expliquant qu'il avait bouclé l'aspect contractuel (un prêt) avec le club et les négociations financières avec la recrue. Ce gardien arrivé (très probablement dans les prochaines heures), le TFC s'activera sur la piste d'un numéro 6. Olivier Sadran : « On est minables, on est 20es et on en a la responsabilité » Le classement de la Ligue 1

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi