Foot - Transferts - Transferts : Saint-Étienne coince sur Ousseynou Ba (Olympiakos)

·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Après Pape Cissé l'hiver dernier, l'AS Saint-Étienne aimerait se faire prêter Ousseynou Ba, son compatriote sénégalais de la défense centrale de l'Olympiakos. Mais le dossier semble plus compliqué à boucler. Après la pige réussie par Pape Cissé l'an dernier, l'AS Saint-Étienne aimerait en proposer une à Ousseynou Ba (26 ans), son compatriote sénégalais de la charnière centrale de l'Olympiakos le Pirée. Les Verts avaient d'ailleurs déjà étudié son dossier, lors du précédent mercato d'hiver. Avant que ce ne soit finalement Cissé qui les rejoigne pour un prêt de six mois. lire aussi Toute l'actualité des transferts Cette fois, la donne a changé. Tandis que Pape Cissé est redevenu un titulaire indiscutable dans la défense du leader encore invaincu du Championnat grec, Ousseynou Ba se retrouve barré par Sokratis Papastathopoulos, notamment. Ce qui explique son temps de jeu en nette baisse, depuis le début de cette saison (14 matches disputés contre 27 pour Cissé). L'ancien du GFCO Ajaccio ne serait dès lors pas contre l'idée d'aller en retrouver chez les Verts. Pas de prêt avant fin janvier En plus de ses qualités athlétiques (1,92 m), l'international sénégalais (2 sélections) peut tenir les deux postes en défense centrale mais aussi, celui de latéral droit. Un poste pour lequel l'ASSE ne possède pas de réel remplaçant à Yvann Maçon (hormis les dépannages de Mahdi Camara). L'affaire semblait bien engagée. D'autant plus que l'Olympiakos a rapatrié Kostas Manolas (30 ans) de Naples, le 16 décembre. Mais ce dernier est arrivé blessé, au moment où Pape Cissé s'apprête à partir disputer la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) avec le Sénégal. Pedro Martins, l'entraîneur portugais de l'Olympiakos, a dès lors refermé la porte à un départ d'Ousseynou Ba dès l'ouverture du mercato d'hiver, samedi. Si prêt de Ba il y a, ce ne sera vraisemblablement pas avant fin janvier. Ce qui n'arrangerait pas les affaires des Stéphanois, placés dans la nécessité de recruter au plus vite dans l'axe en raison des départs du Camerounais Harold Moukoudi et du Guinéen Saïdou Sow à la CAN, ainsi que de l'état hors de forme de Joris Gnagnon (recruté libre). lire aussi Le classement de la L1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles