Foot - Transferts - Transferts : Yanis Begraoui (Auxerre), enjeu du mercato estival en Ligue 2

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Proche de Brest cet hiver, l'attaquant de l'AJA (19 ans), en fin de contrat en juin, sera l'un des enjeux du mercato estival de L2. Ces dernières années, Grégory Lorenzi a habitué les supporters brestois à des opérations similaires. Et si, après Ibrahima Diallo, déniché à Monaco et revendu 15 M€ à Southampton puis Romain Faivre, acheté 400 000 € à l'ASM, le directeur sportif du club breton reproduisait ce type d'opération avec l'Auxerrois Yanis Begraoui (19 ans) ? Cet hiver, le patron du stade brestois, parallèlement à celui du milieu offensif du PSG Bandiougou Fadiga (finalement prêté avec option d'achat), s'était penché très sérieusement sur le dossier de l'attaquant de l'AJA. Au point de poser les jalons d'une proposition contractuelle. lire aussi Toute l'actu de la Ligue 2 L'Auxerrois a préféré étirer l'opération montée avec son club formateur. À quatre mois de la fin de son contrat, l'attaquant international U20, perçu comme l'un des éléments les plus sûrs de la génération 2001 (Manu Koné, A. Truffert, K. Thuram...), s'avance comme l'un des enjeux du mercato estival de L2. Très précoce - il a commencé en L 2 en avril 2018 -, cet attaquant axial, malgré la concurrence du duo Le Bihan-Dugimont, a disputé 16 matches cette saison (2 buts). Son but, sous la neige, contre Châteauroux le 16 janvier (4-1), avait marqué les esprits. Tout comme sa prestation intéressante face à l'OM en Coupe de France (0-2, le 10 février). De nombreux clubs intéressés Conscient d'être dans une situation contractuelle précaire dans ce dossier, Auxerre souhaite prolonger son espoir. Le club bourguignon a-t-il une chance d'y parvenir ? Le joueur est attaché à son club formateur. Mais les dirigeants du club bourguignon sont conscients d'avoir laissé, sur ces deux dernières saisons, un espace inégal à leur espoir. Le profil et l'efficacité du buteur en réserve ces dernières années ne sont pas passés inaperçus. Begraoui dispose d'une cote solide. Outre Brest, plusieurs clubs de L1 dont Bordeaux se sont renseignés ces dernières semaines. En Espagne, le Séville FC, qui avait fait parvenir une offre il y a deux ans, a toujours gardé un oeil attentif sur l'évolution du buteur. En Italie, au moins un club du top 8 a fait part de son intérêt concret.