Foot US - La face cachée de Colton Underwood

·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Philadelphia Eagles
    Philadelphia Eagles
    En directAujourd’huiDemaincontre--|

Colton Underwood, l'ancien joueur de NFL et vedette de téléréalité américaine, raconte son coming out dans un docu-série Netflix efficace, mais dont la sincérité a fait débat. De ce côté-ci de l'Atlantique, le nom de Colton Underwood ne dit pas grand-chose. De l'autre, en revanche, il incarne depuis une dizaine d'années le visage angélique du gendre idéal, celui qui faisait hurler les cheerleaders dans les stades de NFL et leurs mères devant leurs téléviseurs. Colton Underwood, 29 ans, c'était d'abord le défenseur (« linebacker ») des Oakland Raiders et des Philadelphia Eagles. C'était ensuite le sourire Ultra Brite et les biceps saillants du programme de téléréalité Le Bachelor en 2018 (il a participé à trois saisons en tout), l'une des émissions phare d'ABC. Mais depuis un mois, c'est surtout le héros de Coming Out Colton, un documentaire Netflix dans lequel l'ancien athlète raconte son long chemin vers l'acceptation de son homosexualité. Quelques jours après la mise en ligne de la série sur la plateforme, l'ex-footballeur américain a posé pour la première fois, sur son compte Instagram, avec son petit ami, un analyste politique. La fin de quinze ans de placard pour celui qui revendiquait sa foi chrétienne et son joli CV de séducteur hétérosexuel. Une tentative de réhabilitation médiatique pour la communauté LGBTQ Si Colton Underwood avait déjà effectué son coming out au micro de Good Morning America en avril dernier, il livre ici, en six épisodes, les différentes étapes de son coming out personnel, de l'annonce - live - à sa mère jusqu'au retour dans les vestiaires traumatiques de ses années de footballeur pro (là où il n'osait pas se doucher avec ses coéquipiers), en passant par les bons conseils du médaillé olympique de ski freestyle Gus Kenworthy. Tout cela sous la baguette d'un des producteurs du précédent show Netflix I am Cait, qui racontait l'affirmation transgenre du décathlonien Bruce Jenner devenu Caitlyn. Habilement ficelé, le programme n'a toutefois pas convaincu plusieurs porte-parole américains de la communauté LGBTQ, qui y ont surtout vu une tentative de réhabilitation médiatique pour Underwood, condamné en septembre 2020 à se tenir éloigné de son ex-petite amie, qu'il avait harcelée et épiée en installant un mouchard sous sa voiture. Ou comment brouiller le message par le choix du messager.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles