Foot US - NFL - Ben Roethlisberger est proche de la fin de sa carrière en NFL

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·4 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Pittsburgh Steelers
    Pittsburgh Steelers
    En directAujourd’huiDemaincontre--|
  • Ben Roethlisberger
    Ben Roethlisberger
    En directAujourd’huiDemaincontre--|

Pittsburgh se rend à Baltimore, dimanche (19 heures, en direct sur le site L'Équipe), lors de la 18e et dernière journée de NFL. Ben Roethlisberger (39 ans), son quarterback, devrait mettre un terme à sa carrière à l'issue de la saison. Retour sur les temps forts de ses 18 années passées en NFL. Des débuts en fanfare Sorti de l'université de Miami of Ohio, Ben Roethlisberger est sélectionné par les Pittsburgh Steelers au premier tour de la draft en 2004. Dès sa première saison de NFL, il devient le quarterback titulaire. Cette année-là, il permet à Pittsburgh de réaliser une magnifique saison régulière, avec 15 victoires contre une seule défaite. La belle histoire s'arrête en finale de conférence, où Tom Brady et les New England Patriots sont trop forts (41-27). Roethlisberger termine la saison avec le trophée du meilleur rookie offensif. lire aussi Toute l'actualité de la NFL Deux victoires au Super Bowl Le Super Bowl, Ben Roethlisberger le découvre en février 2006, dès sa deuxième année pro. En finale, Pittsburgh domine les Seattle Seahawks (21-10). « Big Ben » est discret à la passe (9/21, 123 yards, deux interceptions). Mais, à 23 ans, il devient le plus jeune QB vainqueur du Super Bowl. Trois ans plus tard, Roethlisberger emmène de nouveau les Steelers en finale. Ceux-ci s'imposent face à Arizona (27-23). Cette fois, leur quarterback s'en sort bien mieux (21/30, 256 yards, 1 touchdown). En 2011, Ben Roethlisberger et Pittsburgh retournent au Super Bowl, mais, cette fois, les Green Bay Packers sont sacrés champions (31-25). Personne n'a résisté à Big Ben Au cours de ses 18 années passées à Pittsburgh, Roethlisberger n'a jamais connu la moindre saison avec un bilan négatif (13 saisons positives, quatre avec 50 % de victoires, plus la saison en cours qui se terminera au pire avec un bilan neutre). Et le quarterback des Steelers est l'un des très rares QB's à avoir battu au moins une fois toutes les équipes de NFL qu'il a affrontées (en changeant d'équipes dans leur carrière, Tom Brady, Peyton Manning, Drew Brees et Brett Favre ont, eux, réussi à battre au moins une fois les 32 équipes qui forment la NFL).

Dans le Top 5 des quarterbacks Actuellement, « Big Ben » est le cinquième meilleur quarterback de l'histoire de la NFL, au nombre de passes complétées (8 399) et de yards gagnés (63 844). Et il est huitième en ce qui concerne les touchdowns (417). Dans sa carrière, Roethlisberger a été élu six fois au Pro Bowl, le All Star Game de la NFL. Il fait aussi partie du cercle fermé (huit joueurs) des quarterbacks qui ont gagné 5 000 yards dans une saison (5 129 en 2018) et de celui des QB's qui ont réussi un match à plus de 500 yards. Ben Roethlisberger a excellé dans ce dernier exercice, puisqu'il y est arrivé trois fois (avec une pointe à 522 yards en 2014). Des aptitudes en défense ? Vu son gabarit, Ben Roethlisberger aurait pu faire carrière comme linebacker. En janvier 2006, sur la route du Super Bowl, il a en tout cas sauvé les Steelers sur une action défensive. Face aux Indianapolis Colts, en demi-finale de conférence, avec moins de deux minutes à jouer, Pittsburgh menait 21-18, quand son coureur Jerome Bettis a commis un fumble. Nick Harper, le cornerback des Colts, s'est emparé du ballon et s'est mis à filer vers l'en-but, pour inscrire le touchdown qui aurait qualifié son équipe. C'était sans compter sur Roethlisberger, qui a réussi à tacler Harper au niveau de la jambe. Indianapolis est reparti en attaque, mais a peu progressé et a dû se contenter de tenter un field goal de 46 yards, finalement manqué. Heureusement que « Big Ben » avait sonné.

Une image écornée Au cours de sa carrière en NFL, Ben Roethlisberger a été accusé à deux reprises d'agression sexuelle. Une première fois en 2009 sur une jeune femme, qui travaillait dans un hôtel-casino dans le Nevada. Les poursuites ont pris fin quand les deux parties ont trouvé un arrangement.

L'année suivante, Roethlisberger a de nouveau été inquiété, après une plainte déposée par une jeune femme en Géorgie. Aucune charge n'a finalement été retenue contre lui. Le quarterback de Pittsburgh a toutefois écopé de quatre matches de suspension pour violation du code de conduite de la NFL. lire aussi Classements

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles