Foot US - NFL - Les Minnesota Vikings matent les Chicago Bears en NFL

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Dans une rencontre ultra-défensive, les Minnesota Vikings ont pris le dessus sur les Chicago Bears 19-13. Troisième victoire de rang pour Minnesota, quatrième revers de suite pour Chicago qui pourrait aussi avoir perdu leur quarterback Nick Foles. Les Minnesota Vikings ont battu les Chicago Bears 19-13 dans l'enceinte de Soldier Field près de Chicago lors du Monday Night Football. Les Vikings ont profité d'une attaque des Bears complètement éteinte pour l'emporter. Chicago n'a gagné pendant la rencontre que 149 yards, bien trop peu pour espérer remporter un match de football. Même si l'attaque a été catastrophique, c'est la défense qui a tenu Chicago dans le match. Danny Trevathan a provoqué un fumble sur la première possession du match, quelques moments plus tard, Khalil Mack a intercepté une passe. Dalvin Cook (30 courses, 96 yards), le running back star des Vikings, a été relativement discret, bien muselé par la défense des Bears. Ainsi, à la mi-temps, les Bears n'avaient encaissé qu'un touchdown d'Adam Thielen (4 rec, 43 yards, 2 TDs) et rentraient au vestiaire avec un déficit d'un point (7-6).

Sur le retour du coup d'envoi de la deuxième mi-temps, Cordarelle Patterson réalise une incroyable action en remontant 104 yards jusqu'à l'endzone adverse, de quoi mettre les Bears un court instant devant dans le match (13-7).

Les Vikings vont alors inscrire deux field goals à la suite (13-13) grâce à des possessions plutôt bien gérées par leur quarterback Kirk Cousins (25/36, 292 yards, 2 TDs, 1 int) bien aidé par un excellent Justin Jefferson (8 rec, 135 yards). Puis, après une énième possession des Bears qui ne donne rien en attaque, les Vikings récupèrent la balle et inscrivent leur deuxième touchdown du match à 10 minutes du terme par l'intermédiaire une nouvelle fois d'Adam Thielen (19-13). Le score ne bougera plus jusqu'au coup de sifflet final et les Bears vont même perdre Nick Foles (15/26, 106 yards, 1 int) sorti sur civière au début de la dernière offensive de la rencontre, visiblement touché à une épaule après une grosse chute.