Foot US - NFL - La rédemption d'Indianapolis en NFL

L'Equipe.fr
·5 min de lecture

Indianapolis a vécu une saison 2019 compliquée. Un an plus tard et grâce à un recrutement qui a porté ses fruits, les Colts sont à une victoire d'une qualification en play-offs, qu'ils peuvent décrocher dès dimanche face à Pittsburgh (19h00, en direct sur le site L'Équipe).

Une saison 2019 difficile
La saison 2019 des Colts, annoncés favoris dans l'AFC Sud, a pris un virage inquiétant avant même d'avoir commencé. Après une rencontre de présaison face à Chicago, leur quarterback vedette Andrew Luck prenait sa retraite à la surprise générale, seulement sept ans après son arrivée dans la Ligue. Il expliquait avoir perdu la joie de jouer au football, coincé dans un cycle sans fin de blessure - douleur - rééducation - blessure.

lire aussi
Toute l'actu de la NFL

Sans Luke, Indianapolis a plutôt bien commencé 2019 (5-2), avant de s'effondrer, à l'image de leur quarterback Jacoby Brissett sans inspiration. La blessure de leur receveur star T.Y. Hilton, quatre fois nommé au Pro Bowl, a marqué un nouveau tournant dans la saison et les Colts finiront la campagne avec un bilan de 7 défaites et 9 victoires, ratant les play-offs pour la quatrième fois en cinq saisons.

Une intersaison chargée et coûteuse mais réussie
Au lieu de s'apitoyer sur leur sort, le directeur sportif Chris Ballard et le propriétaire Jim Irsay, se sont alors activés sur le marché des transferts. Pas question de tout reconstruire et de repartir de zéro, les Colts ont souhaité se renforcer pour gagner dès maintenant.

Tout d'abord, les Colts avaient besoin d'un lanceur d'expérience pour remplacer le trou laissé par Andrew Luck et c'est Philip Rivers (38 ans), en provenance des Chargers, qui a été choisi. Un autre mouvement important pour cette attaque a été celui d'un visage familier. Anthony Castonzo, le tackle gauche, a été re-signé pour assurer la cohérence de l'une des meilleures lignes offensives de la Ligue.

En défense, DeForest Buckner est arrivé en provenance des San Francisco 49ers tout comme Sheldon Day. Pour défendre le jeu de passe, Xavier Rhodes et T.J. Carrie ont rejoint les rangs des Colts en remplacement de Pierre Desir sur le poste de cornerback. Ces nombreuses arrivées ont eu l'avantage d'impacter le jeu des Colts immédiatement. Et cela s'est ressenti durant toute cette saison 2020.

Une attaque et une défense dans les meilleures de la ligue
Si les Colts sont aussi performants cette saison, c'est car la défense tout comme l'attaque sont très efficaces et font partie des meilleures de la Ligue. Avec 334.1 yards encaissés par match, Indianapolis possède la 7e meilleure défense. C'est surtout au sol que les Colts font la différence. Avec seulement 98 yards concédés par match au sol, 5e meilleure moyenne de la Ligue, les hommes de Matt Eberflus sont craints par tout les running backs. Et en tête de proue de cette défense on retrouve l'une des plus importantes arrivées de cet été : DeForest Buckner.

Le defensive tackle est venu renforcer une défense au sol déjà très forte et sa présence s'est fait sentir. Auteur de 33 plaquages 7,5 sacks et deux fumbles, nommé défenseur de la semaine en AFC pour sa performance le week-end dernier face à Houston, Buckner réalise l'une de ses meilleures saisons en carrière. Son association avec Justin Houston, lui aussi auteur de 7,5 sacks, est létale.

L'escouade offensive réalise elle aussi une très bonne saison. Douzième de la ligue en termes de yards gagnés par match (374,8), le coach Frank Reich a su orchestrer son attaque autour d'un superbe duo Rivers-Hilton. Auteur de 3,735 yards à la passe et 22 touchdowns, Rivers a très bien géré la transition vers Indianapolis et il est en train de prouver qu'il est toujours capable d'emmener une équipe à une place en play-offs malgré son âge avancé. Pour ça il a pu compter sur T.Y Hilton. Le receveur de 31 ans joue toujours à un haut niveau comme le prouvent ses 675 yards récoltés et 4 touchdowns inscrits en 13 rencontres.

lire aussi
Le classement NFL

Un choc face à Pittsburgh pour valider sa place en play-offs
Les Colts sont actuellement sur une série de trois victoires consécutives pour un bilan de 10 victoires et 4 défaites, ceux qui leur permettent de valider une place pour les play-offs dès ce week-end en cas de victoire. Pour ça il faudra battre les Pittsburgh Steelers à l'extérieur.

Encore invaincus il y a trois semaines, les Steelers sont néanmoins en plein doute après s'être inclinés consécutivement à trois reprises depuis. Les Colts sont favoris notamment car l'attaque de Pittsburgh traverse une très mauvaise passe. Cela fait quatre rencontres que Ben Roethlisberger et son escouade n'ont pas inscrit 20 points ou plus dans un match et ce n'est pas face à l'une des meilleures défenses de la ligue que cette série risque de s'arrêter.

Une qualification dès ce week-end et les Colts pourront dormir tranquille jusqu'à la fin de saison, une récompense pour une équipe qui a su ne pas abandonner après de grosses désillusions et se reconstruire en une triomphante équipe en l'espace d'un an.

lire aussi
Le calendrier NFL