Foot US - NFL - Souffrant d'une cheville, Antonio Brown n'aurait pas voulu jouer

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La sortie d'Antonio Brown, le receveur de Tampa Bay, dimanche en plein match face aux New York Jets, fait jaser. Selon NFL Network, le joueur, souffrant d'une cheville, n'aurait pas voulu jouer, provoquant la colère de son entraîneur. Antonio Brown a été l'une des attractions de la victoire des Tampa Bay Buccaneers sur les New York Jets (28-24), dimanche lors de la 17e journée de NFL. Non pas pour ses performances sportives, mais plutôt pour sa sortie mouvementée. Sans que l'on sache pourquoi au moment des faits, Brown, 33 ans, a soudainement retiré une partie de son équipement, s'est retrouvé torse nu et a regagné les vestiaires, en traversant une zone d'en-but (celle qui était éloignée des actions du match). lire aussi Brown, bad boy en rédemption (février 2021) Selon NFL Network, Brown, touché à une cheville, n'a pas souhaité revenir sur le terrain. Il avait déjà capté trois passes durant le match. Antonio Brown aurait voulu rester prudent, eu égard à sa blessure. Bruce Arians, l'entraîneur de Tampa Bay, ne l'aurait cependant pas entendu de cette oreille et, devant le refus du joueur, aurait ordonné à celui-ci de quitter le terrain. Brown s'est exécuté, mais à sa manière. Après le match, Arians a affirmé en conférence de presse qu'Antonio Brown « n'était plus un Buccaneer ». Sur son compte Instagram, le joueur a remercié l'équipe de Floride « pour l'opportunité » qu'elle lui a donnée de porter ses couleurs, pendant un peu plus d'un an. lire aussi Toute l'actualité de la NFL

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles