Foot US - Super Bowl - Super Bowl : les Kansas City Chiefs champions après leur victoire sur les San Francisco 49ers

L'Equipe.fr
L’Equipe

Malmenés pendant plus de cinquante minutes, les Kansas City Chiefs ont fini très fort pour battre les San Francisco 49ers (31-20) et remporter un deuxième Super Bowl, cinquante ans après le premier.Les Kansas City Chiefs l’ont encore fait. Trois fois dans ces play-offs, ils ont été menés d’au moins dix points et trois fois ils sont revenus. Le comeback de dimanche au Hard Rock Stadium de Miami a été le plus dur à réaliser. Mais l’adversaire, les San Francisco 49ers, et l’enjeu, la victoire au Super Bowl, étaient de taille. Ils rendent le scénario final encore plus beau pour les fans des Chiefs, cruel pour ceux des 49ers.San Francisco avait abordé le dernier quart-temps avec dix points d’avance (20-10) et avait intercepté Patrick Mahomes, le quarterback des Chiefs, une deuxième fois de la soirée peu après l’entame de cette ultime période (49e). Et puis tout a changé en cinq minutes. Dans un premier temps, Jimmy Garoppolo et les 49ers n’ont pas été capables de profiter de ce ballon récupéré, sortant du terrain en ayant trop peu avancé pour capitaliser. L’attaque des Chiefs s’est alors réveillée et Mahomes n’a plus commis la moindre erreur. Il a d’abord envoyé une bombe de 44 yards en direction de son receveur de poche Tyreek Hill sur une troisième tentative avec 15 yards à parcourir (53e). Et une minute plus tard, il servait Travis Kelce pour le touchdown de l’espoir (20-17, 54e).Revivez le live du Super BowlLes fans des Chiefs, plus nombreux dans l’enceinte floridienne, reprenaient encore plus de la voix quand l’attaque de San Francisco n’était pas capable de grignoter plus d’une minute à l’horloge sur sa série offensive suivante. Mahomes reprenait son récital avec six passes réussies sur sept actions de jeu, 65 yards gagnés et un touchdown pour Damien Williams à la limite de sortir du terrain (24-20, 58e). Mais la révision vidéo n’était pas concluante et l’arbitre ne pouvait que maintenir la décision prise sur le terrain, contraignant San Francisco et Garoppolo à marquer un touchdown pour gagner.Plus en rythme, face à des Chiefs remontés en défense, l’attaque des 49ers n’était plus capable de rien. Au contraire de celle des Chiefs qui ajoutait un touchdown par Damien Williams sur une échappée de 38 yards (31-20, 59e) qui scellait le sort du match. Une dernière interception lancée par Garoppolo ne faisait qu’assurer la victoire avant même la fin du temps réglementaire.Présents lors du premier Super Bowl (qui n’avait pas encore ce nom à l’époque) en 1967 (défaite contre Green Bay), vainqueurs du 4e en 1970, les Chiefs sont donc sacrés une deuxième fois, 50 ans après. C’est comme un retour à la maison pour le trophée du Super Bowl puisque le terme avait été inventé par Lamar Hunt, le fondateur des Chiefs. Pour Patrick Mahomes, en revanche, cette victoire, sa prestation au dernier quart-temps et le titre de MVP du match sont autant de confirmation d’un avenir radieux pour le quarterback de 24 ans seulement.Le tableau des play-offs

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi