Foot US - Super Bowl - Super Bowl : Patrick Mahomes : « J'ai continué à me battre »

L'Equipe.fr
L’Equipe

Longtemps mis en difficulté par la défense de San Francisco, Patrick Mahomes a fini par trouver la solution, portant Kansas City vers la victoire lors du 54e Super Bowl. « Vainqueur du Super Bowl, MVP du match... Que ressentez-vous ?
C'est incroyable. Pas seulement pour nous (l'équipe) mais aussi pour Kansas City. On a montré de la passion tout le temps que ce soit pendant les hauts ou les bas. C'est aussi important de l'avoir fait pour Coach (Andy) Reid. C'est quelqu'un qui le méritait vraiment et lui offrir enfin un Super Bowl est génial. Les bas, justement, vous en avez connu dans ce match où vous avez été bousculé pendant 50 minutes.
On a continué à y croire parce que c'est ce qu'on a fait tout au long de ces play-offs. Si on avait 10 points de retard, c'est qu'on ne jouait pas notre meilleur football. Les 49ers ont une défense incroyable, une des meilleures que j'ai rencontré depuis le début de ma carrière, mais les gars ont su répondre présent, ils ont cru en moi. J'ai vraiment fait beaucoup d'erreurs tôt dans le match, mais on a trouvé un moyen de l'emporter à la fin. Kansas City remporte le Super Bowl Quelque chose a-t-il changé au quatrième quart-temps ?
J'ai continué à me battre. En fait, en troisième période, j'ai vraiment forcé des choses et j'ai perdu des ballons. Mais je n'ai jamais pensé à la défaite. Mon état d'esprit, c'est toujours de se battre jusqu'à la dernière seconde, quand le chronomètre affiche zéro. On n'était pas dans une situation idéale, mais j'avais foi en notre défense et j'ai continué à m'accrocher. Quand mes coéquipiers ont commencé à trouver des solutions dans la profondeur du terrain, on a trouvé le moyen de gagner. Quelle action a fait basculer le match ?
La réception de Tyreek Hill, alors qu'on jouait une troisième tentative et 15 yards à parcourir. On était vraiment dans une mauvaise situation, sous pression de leur défense. Mais ma ligne a su me donner assez de temps pour laisser le jeu se développer en profondeur, j'ai envoyé le ballon et Tyreek était là pour le récupérer. C'est une habitude pour votre équipe de remonter 10 points de retard dans ces play-offs... (*)
On a du coeur. Depuis le premier jour, Andy Reid nous pousse à être les meilleures personnes possibles et à ne jamais abandonner. Je pense que les joueurs de l'équipe, les leaders, ont tous cette mentalité de se battre jusqu'au bout. » (*) Kansas City a connu pareille situation face à Houston et Tennessee en demie puis en finale de conférence. Le film du Super Bowl

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi