Foot - USA (F) - Un entraîneur de la Ligue féminine américaine licencié après des allégations de rapports sexuels forcés

·1 min de lecture

Paul Riley, ex-manager du North Carolina Courage, a été démis de ses fonctions après des allégations de mauvaise conduite sexuelle de la part d'anciennes joueuses. Le North Carolina Courage, club évoluant dans la Ligue féminine nord-américaine (NWSL), a licencié ce jeudi l'entraîneur Paul Riley qui fait face à des allégations de mauvaise conduite sexuelle, impliquant notamment des rapports forcés, venant d'anciennes joueuses professionnelles. « Paul Riley est licencié avec effet immédiat à la suite des très graves allégations de mauvaise conduite. Le Courage soutient les joueuses qui se sont manifestées et nous les félicitons d'avoir courageusement partagé leurs histoires », a indiqué le club dans un communiqué. Deux joueuses ont témoigné Le limogeage du coach résulte d'un article, publié par le site The Athletic, dans lequel deux joueuses, Sinead Farrelly et Meleana « Mana » Shim, témoignent avoir dû faire face à plusieurs reprises, depuis 2010, au comportement inapproprié de cet Anglais de 58 ans. Farrelly, dont Riley fut l'entraîneur dans trois équipes différentes, dans des ligues différentes, l'a ainsi accusé de l'avoir contrainte à des « rapports sexuels forcés », alors qu'il était à la tête du Philadelphia Independence. Notamment un soir où elle s'est rendue dans sa chambre d'hôtel à la suite d'une défaite en finale d'une compétition, après quoi Riley lui aurait dit : « On emporte ça dans nos tombes ». L'intéressé évoque des allégations « complètement fausses » Farrelly et Shim ont également affirmé qu'à une autre occasion, lorsque Riley les entraînait au sein des Portland Thorns, il les avait forcées à s'embrasser dans son appartement. « Ce type a ses pratiques bien à lui », a résumé Shim. Riley a, pour sa part, nié tout acte répréhensible, assurant que les allégations sont « complètement fausses ». « Je n'ai jamais eu de relations sexuelles avec ces joueuses, ni fait d'avances sexuelles à leur égard », a-t-il déclaré à The Athletic.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles