Foot - USA (F) - Megan Rapinoe (États-Unis) défend à nouveau l'égalité salariale

L'Equipe.fr
·1 min de lecture

Devant un panel d'élus du Congrès américain, la championne du monde Megan Rapinoe, Ballon D'Or féminin en 2019, a réitéré son exigence de voir les joueuses de football aussi bien rémunérées que les joueurs. « L'équipe nationale féminine des États-Unis a rapporté quatre Coupes du monde et quatre médailles d'Or olympiques au pays. Nous avons rempli des stades, battu des records d'audience et de ventes des maillots, tous les éléments qui permettent de juger d'une popularité », a rappelé la grande star de l'équipe féminine des États-Unis, Ballon d'Or féminin 2019, Megan Rapinoe, qui affrontera la France le 13 avril au Havre (après la Suède le 10 avril) en match amical. Ainsi, devant un panel d'élus américains du Congrès à Washington, elle a réitéré sa revendication de voir les joueuses de football aussi bien rémunérées que les joueurs (déjà exprimée en 2019 et soutenue par ceux-ci). Une action en justice contre la Fédération américaine avait d'ailleurs été menée pour dénoncer cette discrimination. Mais en mai 2020, un juge californien avait rejeté cette demande. Un premier accord avait cependant été trouvé entre la Fédération et les joueuses en décembre 2020, sur les conditions de travail et de déplacement. Sur la rémunération, il reste donc du chemin à parcourir...