Foot - USA (F) - Le patron des Thorns de Portland s'excuse auprès de deux ex-joueuses ayant dénoncé des abus sexuels

·1 min de lecture

Le propriétaire de Portland Thorns - en ligue féminine nord-américaine de foot (NWSL) - a présenté lundi ses excuses à deux anciennes joueuses pour le rôle de son équipe dans un scandale d'abus sexuels dont elles affirment avoir été victimes. Après la démission de la directrice de la ligue féminine nord-américaine de foot (NWSL), accusée d'inaction dans le scandale d'abus sexuels, Merritt Paulson, le propriétaire du club de Portland Thorns a présenté lundi ses excuses à deux anciennes joueuses (Sinead Farrelly et Mana Shim) pour le rôle de son équipe dans ces violences dont elles affirment avoir été victimes. Les deux joueuses ont mis en cause l'entraîneur Paul Riley. Paulson a affirmé que son équipe aurait dû être plus transparente sur le limogeage de Riley, intervenu en 2015, et a estimé que le manque de réactivité a montré « les défaillances systémiques dans le football professionnel féminin » américain. « Nous avions alors fait une annonce opaque sur une non-reconduction du contrat de Riley au lieu de dire explicitement qu'il était limogé », a écrit Merritt Paulson dans une lettre publiée sur le site de son équipe. Une enquête ouverte par la FIFA Il explique qu'à l'époque, il pensait ainsi protéger la vie privée des deux joueuses. En réalité, admet-il, le public a cru que l'entraîneur avait été écarté pour les mauvais résultats de l'équipe et non pour son comportement. La lettre de M. Paulson fait suite à un article publié par le site The Athletic dans lequel Farrelly et Shim témoignent avoir dû faire face à plusieurs reprises, depuis 2010, au présumé comportement inapproprié de Riley, dont la licence d'entraîneur a été suspendue par la Fédération américaine qui a annoncé mener son enquête. Riley est devenu l'entraîneur du North Carolina Courage après avoir été licencié par les Thorns. Les Courage l'ont licencié la semaine dernière. Vendredi, la FIFA a annoncé l'ouverture d'une enquête.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles