Foot - USA - La MLS sort la menace d'un lock-out

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

La Ligue nord-américaine de football (MLS) a menacé ce vendredi d'imposer un lock-out si un accord avec les joueurs n'est pas conclu d'ici jeudi prochain, sur la question de la prolongation de la convention collective, compte tenu de la pandémie de Covid-19. La MLS a menacé ce vendredi d'imposer un lock-out si un accord avec les joueurs n'est pas conclu d'ici jeudi prochain. « Étant donné l'impact du Covid-19 sur la façon dont les clubs devront fonctionner durant la présaison, nous devons finaliser un accord dans les prochains jours afin de donner aux joueurs le temps nécessaire pour se préparer », avant l'entame du Championnat prévu le 3 avril, a argué la MLS, déplorant d'être encore « très éloignée » d'un consensus dans ses discussions avec le syndicat des joueurs (MLSPA). « Si nous ne sommes pas en mesure de finaliser une nouvelle convention collective d'ici 23h59 le 4 février, la Ligue aura la possibilité de rendre caduque l'actuelle et d'imposer un lock-out », a-t-elle ajouté. lire aussi Un lock-out devrait être évité en MLS La MLS souhaite prolonger la convention collective actuelle de deux ans supplémentaires, pour la faire courir jusqu'à la saison 2027 et s'engage pour cela à verser aux joueurs 100 % de leur salaire en 2021. Elle a rejeté la proposition faite la veille par la MLSPA de la prolonger d'un an, jusqu'en 2026, ce qui aurait eu de moindres conséquences économiques pour les joueurs. MLSPA « Nous espérons sincèrement qu'il pourra être évité. Les joueurs sont prêts à jouer. » Pour la MLS, qui a assuré qu'elle continuerait à payer les primes d'assurance-maladie des joueurs et de leurs familles en cas de lock-out, étant donné la situation sanitaire persistante, l'extension de deux années « permettrait à la ligue et aux clubs de récupérer une partie des pertes qu'ils s'apprêtent à subir en 2021 en raison de la pandémie. » Jeudi soir, la MLSPA a convenu qu'« un arrêt de travail dans le contexte actuel serait catastrophique. » « Nous espérons sincèrement qu'il pourra être évité. Les joueurs sont prêts à jouer », a-t-elle ajouté. lire aussi Toute l'actualité de la MLS Les deux parties avaient conclu en février 2020 les termes d'une nouvelle convention collective jusqu'en 2025. Mais l'impact du Covid-19 a bouleversé la donne économique, les joueurs ayant accepté des réductions de salaire et fait d'autres concessions financières, dont le montant atteindra « 200 millions de dollars » d'ici 2026, selon la MLSPA qui ne veut pas le voir grossir en restant sur cette base jusqu'en 2027.