Foot - WTF - L'Italie aime l'arbitre Michael Oliver, qui a sifflé le penalty pour le Real Madrid contre la Juventus

L'Equipe.fr
L’Equipe

S'il subit la colère de nombreux fans de la Juventus depuis le penalty qu'il a accordé au Real Madrid en C1, l'arbitre anglais Michael Oliver peut compter sur le soutien d'une bonne partie du reste du pays.A peine leur équipe éliminée, mercredi soir, par le Real Madrid en quart de finale de Ligue des champions, les supporters de la Juventus avaient déjà lancé leurs enquêtes numériques pour trouver la preuve d'un complot. Et ils n'ont pas tardé à trouver ce qu'ils cherchaient sur l'arbitre du match, Michael Oliver, coupable à leurs yeux d'avoir offert la qualification aux Espagnols en sifflant penalty dans les dernières minutes pour un tacle de Mehdi Benatia sur Lucas Vazquez. Ou plutôt sur sa femme, qui a eu le malheur d'avoir écrit sur Twitter, à l'été 2016, qu'elle avait aimé ses vacances à Madrid.Comme c'est désormais la règle, le couple d'arbitres (Lucy Oliver est aussi femme en noir pour la FA) a subi les attaques verbales d'une horde de fans de la Juventus anonymes sur les réseaux. Mais dans un pays où la Vieille Dame n'est pas vraiment la deuxième équipe préférée de tout le monde, encore moins depuis le scandale de corruption des arbitres qui lui a valu une rétrogradation en Serie B et la perte de de deux titres de champion d'Italie dans les années 2000, les Oliver ont reçu de nombreux témoignages de sympathie. Le mot-dièse #Italialovesmichaeloliver («L'Italie aime Michael Oliver») a ainsi été utilisé des milliers de fois sur Twitter par des utilisateurs soulignant le courage de l'homme en noir, ou tout simplement heureux qu'une décision aussi importante ait été prise contre la Juventus.Michael Oliver ne passera peut-être pas ses vacances à Turin, mais il sera accueilli à bras ouverts dans d'autres villes d'Italie comme Milan, fief de l'ennemi juré intériste.

Que lire ensuite

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages