Football: un championnat du monde des clubs vétérans au Rwanda

Cinq ans après sa création, la Fédération internationale de football vétéran (FIFVE) annonce la première édition du championnat du monde des clubs vétérans, en juillet 2024, au Rwanda.

Visiblement, la passion du football ne meurt jamais. Pour la première fois, les vétérans vont avoir leur championnat du monde. Le Rwanda accueillera en juillet 2024 la première édition. Créée en 2016, la Fédération internationale de football vétéran (FIFVE) est à l’initiative de ce rassemblement inédit. Un protocole d’accord a été signé par la FIFVE et la Fédération rwandaise de football (FERWAFA), en présence de Patrick Mboma, ancien attaquant des Lions Indomptables du Cameroun, devenu ambassadeur de la FIFVE. À ce jour, la FIFVE compte 36 associations membres et a déjà organisé 13 tournois dans 5 pays.

L’envie de faire continuer à jouer les anciens

« Durant une dizaine de jours, les légendes, vétérans, passionnés de football ainsi que de nombreuses personnalités se retrouveront à Kigali pour partager ce que le football offre de meilleur, à savoir : la fraternité, le respect et les opportunités de développement », écrit la FIFVE dans un communiqué.

L’événement sera aussi marqué par la promotion d’actions sociales, la tenue d’un forum économique d’investissement et la visite de sites touristiques rwandais. On devrait voir entre 16 et 20 équipes s’affronter. Ce rassemblement devrait avoir lieu tous les quatre ans. Il devrait y avoir quelques rencontres entre deux championnats. Le Rwanda s’est très vite intéressé à l’idée et a été un des premiers pays à répondre favorablement à la tenue de ce championnat du monde des vétérans.

« Il y avait l’envie de faire continuer à jouer les anciens le plus longtemps possible et profiter de ces rencontres pour aborder des sujets sur le monde du foot. C’est un des moyens pour faire avancer ce sport avec d’anciens acteurs », explique à RFI Hervé Kouamouo, chargé de la communication. « On va essayer de faire diffuser ces matches le plus largement possible », ajoute-t-il.

Selon le communiqué, la mission principale de ce premier rassemblement est avant tout de démontrer à travers des actions sportives, culturelles, sociales et économiques, que la passion du football ne meurt jamais, mais évolue avec le temps.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles