« Super League » : une « proposition honteuse » pour Ceferin

Source AFP
·1 min de lecture
Une bataille juridique pourrait maintenant s'engager entre l'UEFA et les fondateurs de la Super League.
Une bataille juridique pourrait maintenant s'engager entre l'UEFA et les fondateurs de la Super League.

Séisme dans le football européen : douze grands clubs ont officialisé, lundi 19 avril, le lancement de leur « Super League », une compétition privée vouée à supplanter la Ligue des champions, déclaration de guerre à laquelle l'UEFA a promis de répliquer en excluant les équipes dissidentes et leurs joueurs. Après des années à agiter le spectre d'un schisme, les cadors du continent ont fini par franchir le pas avec à leur tête le Real Madrid, le FC Barcelone, Liverpool ou Manchester United, tous multiples vainqueurs de la C1 et marques d'envergure planétaire.

« Douze des clubs européens les plus importants annoncent avoir conclu un accord pour la création d'une nouvelle compétition, The Super League, gouvernée par ses clubs fondateurs. AC Milan, Arsenal, Atlético Madrid, Chelsea FC, FC Barcelone, Inter Milan, Juventus, Liverpool, Manchester City, Manchester United, Real Madrid et Tottenham se sont unis en tant que clubs fondateurs », peut-on lire dans un communiqué transmis à l'Agence France-Presse et également diffusé par les sites Internet de plusieurs clubs concernés.

« Au minimum 2 clubs français » toujours présents

Selon une source ayant connaissance des tractations, Bayern Munich et Paris SG ont été approchés. Mais les deux finalistes de la dernière C1 n'ont pas donné suite, ce qui a conduit l'UEFA à remercier publiquement « les clubs allemands et français » pour leur loyalisme. « Au minimum 2 clubs français » seront toutefois présents chaque année en « S [...] Lire la suite