Football européen : le calendrier post-covid a-t-il provoqué plus de blessures que d'habitude ?

Guillaume Poisson
·1 min de lecture

Le football européen a charrié son lot de blessés sur ces premiers mois de compétition post-covid. Il suffit de s’attarder sur l’infirmerie du Paris Saint-Germain en cette période de Noël pour s’en rendre compte : ce mercredi, les Parisiens compteront neuf blessés au total face au RC Strasbourg. "A chaque match, on perd un joueur en ce moment", relevait l’entraîneur Thomas Tuchel avant d'affronter Nantes le 13 novembre dernier, et de perdre Kylian Mbappé dans la foulée. L’entraîneur parisien n’est pas le seul en Europe à se plaindre. Jürgen Klopp et Ole Gunnar Solksjaer en Angleterre, ou encore Diego Simeone et Zinédine Zidane en Espagne, ont tous déploré le surmenage de leurs joueurs.

Au cœur de leurs griefs : le calendrier resserré du football européen depuis la reprise cet été. Même la Fifpro, le syndicat mondial des joueurs professionnels, a constaté le 6 novembre dernier une "accumulation de la charge de travail pour les joueurs au cours du premier trimestre de la saison 2020-2021", une "charge mentale et physique" qui risque de perdurer "jusqu’à 2022". Les joueurs sont-ils vraiment mis...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi