Le football gabonais en plein déchirement

·1 min de lecture

L'ancien Rennais Stéphane N'Guéma a passé une sale soirée mercredi dernier. Lui, ainsi que Michaël Dousseingui, Ulrich Bouka, Cédric N'Guéma et Yelly Nang. La petite délégation de l'ANFPG, l'Association nationale des footballeurs professionnels gabonais, avait prévu une virée à Bongoville pour rencontrer les Panthères, l'équipe nationale A du Gabon. Au programme, des discussions sur la signature d'une charte du footballeur en équipe nationale, ainsi que la suspension depuis près de deux ans du championnat professionnel national, source de précarité pour l'intégralité des footballeurs du pays, sans ressources. "Ils voulaient rencontrer les internationaux, les sensibiliser à la situation difficile que traversent les joueurs au pays, mais on leur a refusé l'accès à l'hôtel, alors ils ont déployé une banderole, explique Giovanni Ebé, ancien international gabonais et membre de l'ANFPG. Finalement, ils ont été interpellés par la gendarmerie…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles