Football : imbroglio autour de la libération des internationaux en temps de Covid et d'isolement obligatoire

Hortense Leblanc
·1 min de lecture

C’est une circulaire qui fait beaucoup parler et qui pourrait être à l’origine de litiges entre clubs et sélections nationales. En août dernier, en raison de la pandémie, la FIFA assouplissait son règlement pour permettre aux clubs de ne pas mettre leurs joueurs à disposition des sélections si "une quarantaine ou période d’auto-isolement d’au moins cinq jours est obligatoire" à leur retour en club.

Cette circulaire, renouvelée le 5 février dernier, vient modifier le règlement de la FIFA, qui prévoit habituellement qu’un club "ayant enregistré un joueur doit mettre ce joueur à la disposition de l’association du pays pour lequel le joueur est qualifié, sur la base de sa nationalité, s’il est convoqué par l’association en question. Tout accord contraire entre un joueur et un club est interdit".

Cette mise à disposition est "obligatoire pour toutes les périodes de matches internationaux figurant dans le calendrier international des matches".

Les clubs saisissent la brèche qui leur est laissée par les règlements et s’y engouffrent

Profitant de cet assouplissement, les clubs professionnels français ont décidé de retenir leurs joueurs non-européens, ou qui devaient jouer des matches dans des pays hors de l’Union européenne. "On peut comprendre les...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi