Football - Jeux vidéo - Affaire Maradona : Konami étonné

L'Equipe.fr
La légende argentine avait menacé d'attaquer l'éditeur nippon pour l'utilisation « non autorisée » de son image dans PES 2017. Konami lui répond et estime être dans son bon droit...

La légende argentine avait menacé d'attaquer l'éditeur nippon pour l'utilisation « non autorisée » de son image dans PES 2017. Konami lui répond et estime être dans son bon droit...Disponible dans PES 2017 en tant Légende du FC Barcelone, club où il a évolué de 1982 à 1984 avant de rejoindre le Napoli, Diego Maradona est le joueur le mieux noté de la simulation. Un honneur qui ne l'a visiblement pas flatté outre mesure puisque l'argentin a décidé la semaine dernière de saisir la justice pour l'utilisation de son image, estimant que Konami aurait dû le consulter avant de le dédoubler virtuellement. Une attaque à laquelle a sobrement (mais fermement) répondu l'éditeur japonais ces dernières heures sur son site officiel :« Des informations relatent qu'un joueur est intégré à Winning Eleven 2017 (PES 2017) sans autorisation. Sachez que notre société utilise les droits liés à ce joueur de façon appropriée, selon les clauses établies par les licences du contrat. »Une affirmation qui sous-entend que Konami n'avait pas nécessairement besoin de l'accord direct du joueur pour le reproduire dans sa simulation annuelle. Peut-être faut-il alors regarder du côté du FC Barcelone qui n'a visiblement pas informé el pibe de oro de l'utilisation de son image. Mais était-ce vraiment une obligation ? La contre-attaque du champion du monde 1986 ne devrait pas tarder et pourrait nous éclairer sur ces fameuses « clauses établies par les licences du contrat »...

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages