Football : "L'équipe de France n'est jamais très spectaculaire mais par contre, elle n'est jamais très mauvaise", analyse Bixente Lizarazu

franceinfo
·1 min de lecture

Un but, et c'est bien l'essentiel : l'équipe de France s'est imposée (1-0) face à la Bosnie-Herzégovine, mercredi 31 mars à Sarajevo, grâce à Antoine Griezmann, dans les éliminatoires de la Coupe du monde 2022. Après un nul poussif contre l'Ukraine (1-1) mercredi dernier et un succès peu flamboyant au Kazakhstan (2-0) dimanche, les Français ont donc enchaîné une troisième rencontre de suite en huit jours sans grand éclat. Mais sans défaite. L'analyse de Bixente Lizarazu, consultant foot de Radio France, alors que les Bleus livraient leur dernier match officiel avant l'Euro.

>> L'indispensable Griezmann, les ailiers marquent des points, Pogba retrouve le rythme... quelques certitudes pour l'équipe de France avant l'Euro

franceinfo : L'équipe de France a fait un nouveau pas vers la qualication pour la Coupe du monde 2002 et elle s'est imposée face à la Bosnie-Herzégovine. Mais sans la manière.

Bixente Lizarazu : On n'a pas la manière, comme d'habitude face à des équipes très défensives, avec des blocs bas, avec une défense à cinq. On a toujours galéré. Ça a été laborieux, mais on n'est jamais suffisamment mauvais pour qu'on ait un accident. Et là, c'est la huitième victoire consécutive à l'extérieur. Donc oui, sur le plan du spectacle, sur le plan de l'animation offensive, il y a plein de choses à dire, ce n'est pas suffisant. Mais le but d'Antoine Griezmann nous permet de prendre cette victoire et c'est largement suffisant.

Et c'est une équipe qui voyage bien : huit (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi