Football Leaks: Yannick Noah demande la libération du lanceur d'alerte Rui Pinto

RMC Sport

Du soutien pour Rui Pinto. Alors que le hacker portugais à l'origine des révélations des "Football Leaks" mais aussi des "Luanda Leaks" (qui concernent la fille de l'ancien président angolais) est détenu depuis plus d'un an désormais dans son pays pour tentative d'extorsion, une centaine de personnalités, dont Yannick Noah, demandent ce jeudi sa libération.

En raison de la nature des faits qui lui sont reprochés, la détention provisoire du lanceur d'alerte de 31 ans "est inédite au Portugal et doit être perçue comme une punition anticipée", affirme un texte signé par ces personnalités internationales et portugaises, transmis à l'AFP par l'ex-députée européenne Ana Gomes. Aux côtés de Noah figurent entre autres le cinéaste Mathieu Kassovitz, le lanceur d'alerte Antoine Deltour ("LuxLeaks") ou la magistrate Eva Joly.

Des procédures ouvertes dans divers pays grâce à ses révélations

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Plusieurs eurodéputés, dont la socialiste française Sylvie Guillaume, et deux anciens ministres portugais ont également signé l'appel en soutien au hacker qui avait commencé à coopérer avec les autorités de plusieurs pays européens quand il a été arrêté en Hongrie, où il vivait, puis extradé vers le Portugal. "La détention de Rui Pinto est d'autant plus choquante qu'elle contraste avec la liberté et l'impunité de ceux qui pratiquent les graves crimes qu'il a dénoncés", poursuit le texte.

Les révélations des "Football Leaks" ont déjà conduit...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi