Football : la Ligue des champions va faire sa révolution

Source AFP
·1 min de lecture
La France pourrait bénéficier d'un ticket supplémentaire en Ligue des champions grâce à la réforme attendue de la compétition.
La France pourrait bénéficier d'un ticket supplémentaire en Ligue des champions grâce à la réforme attendue de la compétition.

C'est une révolution qui s'annonce pour la Ligue des champions. Passage de 32 à 36 clubs, disparition des huit poules au profit d'un mini-championnat emprunté aux tournois d'échecs, cent matchs supplémentaires : les principaux ingrédients de la réforme, attendue pou 2024, sont connus, mais devraient être dévoilés lundi par l'UEFA, l'instance dirigeante du football européen. Il s'agirait alors de la refonte la plus radicale de la compétition reine depuis vingt ans.

Le comité exécutif de l'UEFA, qui doit se terminer pour 15 heures avec une conférence de presse dans la foulée, doit trancher les derniers détails, enjeu d'une lutte entre cadors européens et ligues soucieuses de préserver la méritocratie sportive. Ainsi, il semble d'ores et déjà acquis que la France, 5e au coefficient UEFA des championnats, gagnera un des quatre tickets supplémentaires, passant à au moins trois qualifiés chaque année contre au moins deux auparavant. Mais un doute subsiste concernant la répartition des trois autres places au niveau européen.

Finis les « groupes de la mort »

L'association European Leagues, qui regroupe une trentaine de ligues professionnelles, milite par exemple pour conditionner l'accès aux compétitions européennes aux résultats obtenus en championnat, mais sans en faire « une ligne rouge ». À l'inverse, un système basé sur le « coefficient UEFA » favoriserait des clubs comme Arsenal, Dortmund ou Liverpool au bénéfice de leur historique européen, même après une sais [...] Lire la suite