Football : sous pression, Noël Le Graët joue son avenir mercredi

Le comité exécutif de la FFF va se réunir en urgence mercredi matin pour demander des explications à Noël Le Graët après la polémique générée par ses propos sur Zinédine Zidane et les accusation de harcèlement sexuel dont il fait l'objet.  - Credit:FRANCK FIFE / AFP
Le comité exécutif de la FFF va se réunir en urgence mercredi matin pour demander des explications à Noël Le Graët après la polémique générée par ses propos sur Zinédine Zidane et les accusation de harcèlement sexuel dont il fait l'objet. - Credit:FRANCK FIFE / AFP

Sous pression après ses propos polémiques sur Zinédine Zidane et la diffusion d'un témoignage sur ses comportements sexistes, Noël Le Graët va devoir s'expliquer mercredi 11 janvier devant le comité exécutif de la FFF, une réunion potentiellement cruciale pour son avenir à la tête de l'instance. Cette convocation du « gouvernement » de la Fédération française de football, décidée par un président fragilisé, est censée lui permettre de riposter aux diverses interrogations et critiques internes, mais aussi de prendre le pouls de sa garde rapprochée.

Le comex, prévu à 11 heures au siège du boulevard de Grenelle, à Paris, sera l'occasion pour le dirigeant de 81 ans, en poste depuis 2011, d'évoquer plusieurs sujets brûlants, comme la récente prolongation du sélectionneur Didier Deschamps, ses déclarations controversées envers l'icône Zidane et la mission d'audit lancée par le ministère des Sports, pour laquelle Le Graët a été entendu ce mardi.

Les ennuis s'accumulent en effet pour l'ancien maire socialiste de Guingamp. Et les membres de l'organe décisionnaire de la Fédération (14 en comptant le président) ont peu goûté les derniers épisodes qui écornent sérieusement l'image de l'institution et laissent planer le doute sur la capacité de son patron à aller au bout de son troisième et dernier mandat complet, dont le terme est prévu en décembre 2024.

À LIRE AUSSILe tacle du lundi – Noël Le Graët et Didier Deschamps, les intouchables

Une sortie irrespectueuse contre Zi [...] Lire la suite