Comment le football tel qu'on le connaît pourrait être impacté par le projet de Super Ligue européenne ?

Denis Menetrier
·1 min de lecture

Imaginez une Ligue 1 sans Neymar, Kylian Mbappé, Ángel Di María, Marquinhos… Bref, un championnat de France privé des stars du Paris Saint-Germain. Voilà à quoi pourrait ressembler la Ligue 1 si le PSG venait à rejoindre la Super Ligue européenne, projet mené par les clubs les plus riches d’Europe qui serait sur le point de se concrétiser selon les informations dévoilées la semaine dernière par Sky Sports.

En continuant à participer à la Ligue 1, en plus de cette nouvelle compétition à plus de 30 matches par saison, le PSG n’aurait pas d’autre choix que de bâtir deux effectifs : une équipe composée de stars pour cette Super Ligue européenne, et une équipe A’ pour la Ligue 1. Voilà l’une des premières conséquences très concrètes du projet mené par plusieurs présidents de grands clubs qui souhaiteraient que cette compétition, potentiellement chapeautée par la FIFA selon Sky Sports, débute dès 2022.

Une stabilité financière rare dans le monde du football

Bien évidemment, l’enjeu est principalement financier. "Les investisseurs expriment des difficultés à investir dans le sport professionnel à cause de l’aléa sportif. Une mauvaise saison sportive fait qu’on ne joue pas les compétitions européennes, donc...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi