Football : TransferRoom, la plateforme qui veut simplifier le mercato

© Karolis Gadliauskas

Sur le marché des transferts, trouver son bonheur serait donc simple comme un coup de clic. En substance, c’est la promesse de TransferRoom, plateforme qui propose de connecter les clubs à grande échelle et grande vitesse pour ajuster leur effectif. Puisque le sujet est d’abord affaire de réseaux, mais qu’il attire aussi des couches d’intermédiaires plus ou moins gênants, l’idée est de faire au plus direct. Les décideurs des clubs souscripteurs sont ainsi reliés dans une sorte d’intranet : outre le service de messagerie, ils peuvent à la fois afficher leurs besoins et, dans le sens inverse, exposer les joueurs qu’ils sont prêts à céder ou prêter. Éventuellement en affichant les conditions financières et salariales. La discussion peut donc vite s’enclencher. TransferRoom revendique un portefeuille clients de près de 700 clubs. Répartis dans soixante pays et cent divisions.

Quand l’entrepreneur danois Jonas Ankersen, alors tout juste trentenaire, échafaude son projet en 2017, il a en tête d’en faire « un outil aussi important pour les clubs de foot que Bloomberg pour les acteurs de la finance ». Les Anglo-Saxons ont vite suivi, à tel point que la quasi-totalité de la Premier League est dotée du service. En France, 14 clubs de Ligue 1 et 8 de Ligue 2 sont aussi de la partie, Rennes, Metz et le Paris FC étant les derniers entrants.

Même le PSG est dans la boucle. « Sauf qu’il ne répond presque jamais quand on le sollicite sur la messagerie, s’amuse un directeur sportif français....


Lire la suite sur LeJDD