Sans forcer, le PSG vient à bout du TFC en Ligue 1

Trois jours après avoir lâché ses deux premiers points de la saison devant Monaco (1-1), le PSG a repris sa marche en avant en allant s'imposer à Toulouse (3-0), mercredi soir, lors de la 5e journée de Ligue 1. Le PSG est de nouveau leader du Championnat, grâce à une meilleure différence de buts sur Lens et l'OM.

Le match : 0-3

Les rugbymen du Stade Toulousain n'ont pas regretté d'être venus soutenir leurs footballeurs voisins. Dans un Stadium à guichets fermés, ce mercredi soir, les joueurs du TFC ont encore montré de très belles choses. Avant de finir par céder logiquement (0-3) face à la supériorité technique et physique des Parisiens, emmenés par un très bon Léo Messi, auteur de deux nouvelles passes décisives.

lire aussi

Le film de Toulouse-PSG

Bien que promus en Ligue 1 cette saison, les Violets se sont tout d'abord appliqués à leur rendre coup pour coup. Ils se sont même permis de frapper quatre fois dans les douze premières minutes, notamment grâce à Dallinga, qui a doublement buté à angle fermé sur Donnarumma (5e, 8e), encore coupable d'une relance au pied ratée (29e).

Côté parisien, seul Léo Messi a débuté le match à son niveau. La Pulga a même failli ouvrir le score en trouvant la niche droite de Dupé. Mais à chaque fois, le gardien du TFC a sorti le ballon (9e, 25e, 45e, 49e). Pas grave pour le PSG. Car entre-temps, l'Argentin s'est mué en subtil passeur pour Neymar (37e). Cette ouverture du score a été fatale à des Toulousains qui ont ensuite peu à peu baissé de pied et fini logiquement par encaisser un second but sur un nouveau service de Messi, pour Mbappé cette fois-ci (50e).

Sans Maxime Dupé - à créditer de neuf arrêts -, l'addition aurait été bien plus salée pour le TFC. Le score étant acquis, Christophe Galtier, l'entraîneur parisien, s'est permis de sortir Marco Verratti et surtout, Neymar, dès la 68e minute. Puis Messi, à la 83e minute, applaudi par le Stadium. Cela n'a pas empêché Bernat de fermer le score en reprenant un tir de Mbappé repoussé par le poteau (90e).

Le fait : Le mauvais alignement de Zanden

Servi dans un trou de souris sur une déviation de Messi, Neymar est parti à la limite du hors-jeu pour ouvrir le score (37e). L'arbitre principal n'a d'ailleurs pas validé tout de suite le but du Brésilien. Placé face à un sérieux doute, Hakim Ben El Hadj a eu recours au VAR. L'action semblait si litigieuse que la vérification a pris deux bonnes minutes. Ce qui a suscité ce commentaire de la part d'un Kylian Mbappé tout sourire : « Monsieur l'arbitre, c'est un peu long ». Ce dernier a fini par accorder le but. La raison ? Placé de l'autre côté du terrain, dans la zone de Mukiele, Oliver Zandén couvrait de justesse Neymar sur l'action. Le mauvais alignement du Suédois a ainsi permis aux Parisiens de débloquer cette partie et de la faire basculer de leur côté.

13

Auteur de l'ouverture du score, Neymar a inscrit son septième but de la saison, en seulement cinq journées de Ligue 1. Soit plus de la moitié de son total sur l'ensemble de la saison dernière (13 buts). Si on ajoute ses 6 passes déjà délivrées, le Brésilien a déjà été décisif à 13 reprises en Ligue 1.

lire aussi

Le classement de Ligue 1