Formule 1 : Alonso a craint le pire pour la F1

Au Grand Prix des Etats-Unis, Fernando Alonso a franchi la ligne d'arrivée en 7ème position. Or, après la course, l'équipe Haas a porté réclamation à la FIA pour que le pilote Alpine soit sanctionné suite à la perte de son rétroviseur, un manque dangereux selon l'écurie américaine. Alonso avait été sanctionné avant que la FIA ne revienne sur sa décision, un rétropédalage qu'il salue.

L'image était saisissante. Au Grand Prix des Etats-Unis, la monoplace de Fernando Alonso s'était envolée après qu'il ait percuté celle de Lance Stroll, son futur coéquipier chez Aston Martin. Il était resté en piste mais avait perdu l'un de ses rétroviseurs. Septième à l'arrivée, il avait écopé d'une pénalité de 30 secondes après la course suite à une réclamation de Haas, le faisant reculer à la 15ème place. Pénalité annulé par la suite après que la FIA soit revenue sur sa décision. Le pilote Alpine a eu très peur pour la Formule 1.

«Si c’était la bonne décision, cela créera un énorme problème pour l’avenir en Formule 1»

Dans des propos relayés par Nextgen-Auto, Fernando Alonso explique sa crainte : « Si c’était la bonne décision, cela créera un énorme problème pour l’avenir en Formule 1. Je pense que 50, 60, 70% des voitures devraient alors abandonner lorsqu’elles auront un dispositif aérodynamique qui n’est pas correctement…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com