Formule 1 : Alpine fait une annonce, Alonso peut trembler

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

En fin de contrat à l’issue de la saison avec Alpine, Fernando Alonso ne sait toujours pas de quoi son avenir sera fait. L’Espagnol peut trembler : Oscar Piastri, le grand espoir de l’écurie française, devrait effectuer ses grands débuts en Formule 1 lors du Grand Prix de France.

Alors qu’il avait fait ses adieux en Formule 1 lors du dernier Grand Prix de la saison 2018 sur le tracé de Yas Marina à Abu Dhabi, Fernando Alonso a finalement décidé de faire son grand retour au sein de la catégorie reine du sport automobile en 2021, en rejoignant Alpine, l’écurie avec laquelle il a remporté ses deux titres de Champion du monde des pilotes en 2005 et 2006 lorsque cette dernière courrait sous le nom de Renault. Un come-back plutôt réussi pour le vétéran espagnol, qui a terminé la saison dernière à la dixième place du championnat (81 points) avec notamment un magnifique podium (3ème) décroché lors du Grand Prix du Qatar. Cependant, le pilote âgé de 40 ans rencontre plus de difficultés cette année. S’il se trouve toujours en dixième position du classement pilotes, il n’a inscrit que 18 points en neuf courses déjà disputées. Si l’ancien pensionnaire de Ferrari et McLaren a fait preuve de malchance à de nombreuses reprises, il peine cependant à véritablement lancer sa saison 2022, alors que son contrat avec Alpine se termine à la fin de la saison, et qu’une menace non négligeable plane sur lui. En effet, l’écurie française dispose d’un troisième pilote, Oscar Piastri, considéré comme un très…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles