Formule 1 : Leclerc répond à l’appel du pied de Mercedes

Charles Leclerc, pilote numéro 1 de Ferrari, s’est exprimé au sujet de son avenir et a notamment répondu aux questions concernant un possible départ chez Mercedes, lorsque son contrat touchera à son terme. Là-bas, il pourrait devenir le digne héritier d’un Lewis Hamilton qui aura 38 ans en janvier prochain.

Non, ce n’est pas cette année que Charles Leclerc a remis Ferrari sur le toit du monde. Le pilote monégasque a connu une saison très mouvementée et n’a pas pu rivaliser avec un Max Verstappen intenable, qui a glané un deuxième titre de Champion du monde consécutif.

La nouvelle saison compliquée de Ferrari

Face à la stratégie pas toujours compréhensible de son écurie, Charles Leclerc a parfois peiné à cacher sa frustration. Exemple type lors du Grand Prix du Brésil, lorsque Ferrari a refusé de le laisser doubler Carlos Sainz, afin de conforte sa deuxième place au classement pilotes. « Non, mais on s’était dit ça avant la course, donc je ne m’attends pas à ça… mais c’est comme ça. Les conditions étaient particulières… Voilà » a lâché Leclerc, au micro de Canal +.

Mercedes drague Leclerc

Ces frictions sont-elles suffisantes pour imaginer une séparation entre Leclerc et Ferrari en 2024, lorsque le contrat qui le lie se terminera ? En tout cas, il y a une écurie qui pourrait lui offrir un nouveau défi, puisque Toto Wolff a laissé entendre qu’il serait plus qu’heureux d’accueillir Leclerc chez Mercedes lorsqu’il sera libre. Coïncidence, le contrat de Lewis Hamilton se termine en 2023…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com