Formule 1 : Masi, FIA... Lewis Hamilton à l'origine d'un coup de tonnerre en F1 ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Alors que Lewis Hamilton aurait conditionné son avenir au verdict de l'enquête de la FIA, Michael Masi, directeur de course depuis trois ans, pourrait déjà faire les frais des demandes de Mercedes.

Un mois après le final totalement fou du Championnat du monde de Formule 1, Lewis Hamilton est toujours muré dans le silence ce qui a jeté un froid sur l'avenir du septuple Champion du monde. Et pour cause, le Britannique aurait été très agacé par les décisions de la direction de course lors du Grand Prix d'Abu Dhabi. Il faut dire que la façon dont a été gérée la voiture de sécurité a soulevé de nombreuses interrogations puisque les pilotes n'ont d'abord pas pu se dédoubler, avant que seuls ceux entre Lewis Hamilton et Max Verstappen soient finalement sommés de le faire. Relâchés pour un dernier tour de folie, les deux protagonistes n'ont pas lutté à armes égales, le Néerlandais ayant pu chausser des gommes tendres et neuves, ce qui lui a permis de ne faire qu'une bouchée de la Mercedes.

Masi n'apparaît pas dans le nouvel organigramme de la FIA...

Et forcément, la polémique ne désenfle pas puisque Mercedes, après avoir renoncé à faire appel auprès du TAS, attend le verdict de l'enquête de la FIA avec une grande impatience. Selon la presse britannique, l'avenir de Lewis Hamilton en dépendrait. Et cette situation aurait déjà fait des victimes, et pas n'importe lesquelles. En effet, comme le souligne F1i, qui a consulté le nouvel organigramme de la FIA, deux noms importants ont disparu…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles