Formule 1 : Mattia Binotto, le patron de la Scuderia Ferrari, sur la sellette

Mattia Binotto, le patron de la Scuderia Ferrari, est sur un siège éjectable. (Presse Sports)

Mattia Binotto, le patron de la Scuderia Ferrari, pourrait faire les frais de la saison ratée de son équipe. Parmi les noms de ses potentiels remplaçants figurent notamment deux Français : Frédéric Vasseur, actuellement à la tête d'Alfa Romeo, et Laurent Mekies, directeur sportif de la Scuderia.

Cela fait désormais plusieurs mois que Mattia Binotto semble sur un siège éjectable. Et la fin de saison de Ferrari, qui voit revenir Mercedes dans ses rétroviseurs pour le gain de la deuxième place du Championnat derrière Red Bull, alors que dans le même temps Sergio Perez est à égalité avec Charles Leclerc avant le dernier GP de la saison dimanche à Abu Dhabi pour la place de vice-champion du monde, met le patron de la Scuderia Ferrari encore plus sous pression.

Plusieurs pistes étudiées

La Gazzetta dello Sport annonce même ce mardi sur son site internet que John Elkann, le président de Ferrari, a pris la décision de démettre Binotto de ses fonctions à la fin de la saison. Selon le média italien, le Français Frédéric Vasseur succédera à l'Italien à la tête de la Scuderia.

D'après nos informations, rien n'a encore été acté mais l'actuel patron d'Alfa Romeo est bien sur la short-list de John Elkann, tout comme son compatriote Laurent Mekies, directeur sportif de Ferrari, et Andreas Seidl, le Team Principal de McLaren. La piste d'Antonello Coletta, le responsable du programme GT de la marque, est également étudiée.

Moins de deux heures après la publication de la Gazzetta, Ferrari a publié un démenti : « En ce qui concerne les spéculations dans certains médias concernant le poste du directeur d'équipe de la Scuderia Ferrari, Mattia Binotto, Ferrari déclare que ces rumeurs sont totalement sans fondement. »

lire aussi : Toute l'actualité de la Formule 1