Formule 1 : Mercedes craint le pire pour Lewis Hamilton !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

A un peine plus de deux mois du début de la saison de Formule 1, l'avenir de Lewis Hamilton reste incertain, et l'hypothèse qu'il prenne sa retraite est prise très au sérieux par Mercedes.

Au terme d'une saison totalement folle, Lewis Hamilton a laissé échappé le titre dans le dernier tour de la dernière course de la saison. Un dénouement qui n'a pas manqué de faire polémique compte tenu des décisions prises par la direction de course lors du régime de voiture de sécurité. Ce qui a poussé Mercedes à poser une réclamation rejetée par les commissaires présents à Abu Dhabi. Et alors que l'écure allemande avait l'opportunité de faire appel auprès de la FIA, Toto Wolff a décidé de ne pas aller plus loin, renonçant à prolonger cette procédure. Toutefois, le 15 décembre dernier, la FIA avait annoncé qu'elle mènerait une enquête concernant le déroulé des événements des 5 derniers tours du Grand Prix d'Abu Dhabi. Et le compte rendu de cette enquête devrait avoir un impact crucial sur l'avenir de Lewis Hamilton.

«Plus ça dure, plus la situation de Lewis Hamilton est mauvaise»

En effet, selon les informations de Craig Slater, reporter chez Sky Sports, Lewis Hamilton attend le verdict de l'enquête menée par la FIA pour définitivement trancher pour son avenir. Mais plus le temps passe, plus la menace d'une retraite du septuple champion du monde prend forme. « À 69 jours du premier Grand Prix de Bahreïn, on ne sait toujours pas si Lewis Hamilton sera sur la grille de départ. Pour qu'Hamilton revienne…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles